Chaussures de running

Sondre Nordstad Moen perd son contrat avec ASICS après avoir porté des Dragonfly

Publié le 18/06/2021

ASICS a mis fin au contrat chaussures qui liait la marque avec Sondre Nordstad Moen après qu'il ait porté des Nike Dragonfly sur un 10000m à Bislett le 4 juin dernier.

Au début du mois de juin, le norvégien Sondre Nordstad Moen s’est aligné sur 10000m à Bislett, à Oslo, où il a réalisé 28:11:71. Cet athlète bénéficiait jusqu’alors d’un contrat chaussures avec ASICS mais sur cette course, on l’a retrouvé avec des Dragonfly aux pieds. Et le port de ces pointes pour le fond de chez Nike lui a valu la perte de son contrat !  L’équipementier a en en effet pu consulter les images de sa course et il est également apparu avec cette paire aux pieds dans un épisode d’une série qui lui est consacrée, réalisée par un média national. Dans cette série, les téléspectateurs ont aussi eu un aperçu de l’échange entre son manager Andre Hjorteseth et son entraîneur Kristian Ulriksen, s’interrogeant sur la situation complexe dans laquelle s’est mis le coureur de fond vis à vis de son équipementier chaussures. Ce sont d’ailleurs quelques extraits de ces vidéos que Sondre Nordstad Moen a publiés directement sur son compte Instagram ce midi pour annoncer la fin de son deal avec ASICS.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sondre Nordstad Moen (@sondrenmoen)

Sondre Nordstad Moen conserve son contrat principal textile avec Dahlie

Pour rappel, Sondre Nordstad Moen était sponsorisé par Nike jusqu’à l’année dernière (chaussures + textile). L’athlète avait rompu son contrat avec Nike après avoir signé un accord avec Dahlie, un équipementier textile norvégien. Comme cette marque ne propose pas de chaussures, Sondre s’était gardé une enveloppe budgétaire pour acheter ses propres chaussures, avant même de conclure un nouveau partenariat avec ASCIS en début d’année 2021. Si ASICS rompt son contrat chaussure aujourd’hui, Sondre Nordstad Moen disposera cependant toujours de l’accompagnement de son sponsor Dahlie pour la partie textile.

Sondre Nordstad Moen Dragonfly Nike ASICS

Crédit photo : Norsk Friidrett

Des Dragonfly aux pieds pour une raison médicale ?

Il semblerait que ce choix de chaussures par l’athlète norvégien ait été influencé par quelques petits pépins de santé. Suite à une opération au tendon, Sondre Nordstad Moen aurait en effet un pied assez sensible qui l’empêcherait de porter les nouveaux modèles de pointes ASICS (qui sont pourtant annoncés comme très performants par la marque et les athlètes eux-mêmes). Seules les Dragonfly lui permettraient de se sentir à l’aise et de pouvoir courir dans de bonnes conditions à quelques semaines de Jeux Olympiques. Un argument étonnant puisque l’athlète norvégien a été vu à l’entraînement avec les prototypes ASICS aux pieds de nombreuses fois ces derniers jours.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Edoardo Favaron (@edoardo.favaron_)


Cette histoire fait très largement écho à d’autres cas que nous avons pu voir ici et là sur les meetings nationaux et internationaux. Effectivement, de nombreux athlètes sponsorisés par d’autres équipementiers n’hésitent pas à porter les fameuses Dragonfly ou les Air Zoom Victory de Nike (certains se donnent d’ailleurs beaucoup de mal pour les masquer aux couleurs de leur sponsor). Cela en dit long sur le tournant que sont en train de prendre les pointes d’athlétisme, en particulier sur le fond et le demi-fond, et l’importance primordiale qui leur est maintenant consacrée dans la quête de performance.

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok