Le guide de la nutrition pendant l’effort

Publié le 28/06/2024 Mis à jour le 27/06/2024

Entre pâtes de fruits, gels ou encore boissons isotoniques, il existe de nombreuses méthodes pour s’alimenter en courant. Voici un petit guide pour vous aider.

La nutrition est un point très important dès lors que les séances s’allongent ou s’intensifient. Certaines personnes peuvent être victimes de problèmes gastriques lorsqu’elles s’alimentent en courant. De nombreuses options sont possibles pour avoir des apports nutritionnels, en voici une partie.

Les barres / pâtes de fruits / gummies

Nous sommes beaucoup à être passés par cette étape, ou a y être actuellement, et ce n’est pas une mauvaise chose. Ces solutions, très simples à se procurer, apportent un bon apport en glucides. L’un des gros avantages est que nous sommes habitués à ces textures, et qu’au bout d’un moment, il est agréable de mâcher quelque chose.

Cette texture est aussi son plus gros défauts. Mâcher peut-être très compliqué quand on court, surtout lorsque l’intensité augmente.

Andros pate de fruits

Les gourdes / compotes

Certaines marques proposent des gourdes, dans un format semblable aux compotes. Le contenu étant beaucoup plus fluide, il est plus simple de consommer ce genre de produits en courant. Il ne faut pas omettre le goût, qui est souvent bien meilleur que dans toutes les autres possibilités.

Ce format est, en revanche, un peu plus volumineux que les autres et peut, donc, être plus difficilement emportable. Mais, le principal problème de cette méthode est ses apports. Les apports d’une grande partie de ces produits ne sont pas très important, ce qui en fait plus une solution de complément.

baouw compote

Les gels

Souvent vus comme peu appétissants, les gels restent tout de même la meilleure option possible. Leur composition a été étudiée pour que le sportif ait tous les apports nécessaires et ce dans un petit format, emportable partout. Revenons sur le goût, celui-ci n’est plus aussi mauvais que par le passé, de nombreux goûts existent même (neutre, fruits rouges, orange, cola, …). La texture reste étrange chez certaines marques, mais dans la majorité des cas cela n’est plus un problème. Dernier point positif, certaines marques en proposent avec de la caféine pour avoir un coup de boost en plus.

maurten gel

Comme cela a été dit précédemment, le goût et la texture peuvent rebuter, surtout au début. C’est une habitude à prendre, une fois le cap passé, il n’y a plus de problème. Autre point noir : le budget, chez une grande partie des marques, le prix des gels est assez élevé.

La boisson d’effort

La dernière solution est d’avoir avec soi de l’eau, dans laquelle est mélangée une boisson d’effort. Cette boisson, souvent aromatisée, est pensée pour apporter tout ce dont le sportif à besoin pendant l’effort. Avec cette technique, il existe deux gros points positifs. Tout d’abord, la possibilité de gérer soi-même les apports que vous souhaitez en mélangeant plus ou moins de poudre. Ensuite, cela vous oblige à boire pendant l’effort, ce qui est tout aussi important que de s’alimenter.

Ce dernier point peut aussi demander un temps d’adaptation car il faut s’habituer à boire pour ne plus avoir de gêne. 

nduranz boisson

 

Attention il n’y a pas de solution miracle qui convient à tout le monde. Chacun à sa manière de fonctionner et l’important est de trouver ce qui marche pour soi. Evidemment, la liste est non exhaustive, d’autres solutions existent.

Articles similaires

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok