Chaussures de running

Karsten Warholm JO Tokyo : les chaussures portées sur son record du monde du 400m haies

Publié le 03/08/2021 Mis à jour le 04/08/2021

Sur la finale olympique du 400m haies, Karsten Warholm a pulvérisé le record du monde en passant sous la barre des 46 secondes !

Ce matin à Tokyo, Karsten Warholm a encore fait tremblé les passionnés d’athlétisme en établissant un nouveau record du monde sur le 400m haies. Après l’avoir battu début juillet avec un chrono de 46″70 à Olso, l’athlète norvégien a fait encore plus fort en descendant cette fois-ci sous la barre des 46″ lors de la finale olympique. Le nouveau record du monde du 400m haies est donc désormais de 45″94 !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Karsten Warholm (@kwarholm)

Karsten Warholm : les chaussures portées lors de son record du monde

Sur la finale du 400m haies à Tokyo, Karsten Warholm portait les PUMA evoSPEED TOKYO FUTURE FASTER+, un tout nouveau modèle travaillé par les équipes de la marque allemande avec l’aide de MERCEDES AMG. Le constructeur automobile qui en connait un rayon en matière de vitesse a su en effet apporter toutes les connaissances nécessaires pour obtenir cette chaussure de sprint promettant légèreté et propulsion.

runpack PUMA evoSPEED TOKYO FUTURE FASTER+

Travaillée pour et avec Karsten Warholm, cette chaussure de sprint répond en tous points aux besoins de l’athlète adepte du 400m haies.

  • On y retrouve une semelle rigide en carbone développée par MERCEDES AMG. Celle-ci est construite de manière à ce que le talon ne touche pas le sol après le franchissement des haies, minimisant ainsi la perte de temps au sol et permettant d’augmenter la fréquence de la foulée entre les obstacles.
  • On retrouve tout de même un peu de caoutchouc sous la zone talonnière afin d’amortir les éventuels chocs liés à la pose du pied au sol, surtout en fin de course où la fatigue peut se faire ressentir.
  • Les clous sont quant à eux en titane, non-interchangeables et fixés dans des pas de vis en PEBAX.
  • Du côté de la tige, on retrouve du MATRYX, un matériau de qualité à la fois léger, respirant et resistant. Il est doublé de fils en fibres carbone qui intègrent également ce chausson.

L’ensemble de ces technologies de pointes offrent ainsi aux athlètes, et en particulier à Karsten Warholm, une chaussure optimisée pour la performance. Elle n’affiche d’ailleurs que 154 grammes sur la balance. De quoi courir l’esprit léger jusqu’à la ligne d’arrivée !

Les nouvelles chaussures à pointes au coeur des discussions

Alors que les chaussures à plaque carbone ont défrayé la chronique il y a quelques mois sur la route, c’est au tour des pointes de piste d’être au coeur des discussions. L’arrivée des pointes « Next Gen » a été concomitante à la réalisation de chronos stratosphériques et l’établissement de nouveaux records. Si beaucoup décrient l’arrivée du carbone sur la piste, ce n’est à proprement parler pas une grosse nouveauté, surtout sur les disciplines du sprint. Cela fait en effet déjà plusieurs années que le carbone vienr rigidifier les semelles des chaussures des sprinteurs, permettant ainsi d’avoir une foulée la plus efficace possible au sol.


Ce qui vient bousculer l’ordre établi, c’est avant tout l’arrivée de mousses ultra performantes et légères, apportant un très bon retour d’énergie. Et combinées à ces plaques, qu’elles soient en carbone ou non, elles font leur petit (gros ?) effet !

La plupart des équipementiers disposent désormais de pointes avec des semelles proposant ce type d’association « plaque + mousse performante ». Et si ce sont les pointes de demi-fond/fond qui ont ouvert la voie, on retrouve désormais ces technologies sur d’autres disciplines comme les sauts ou le sprint.

Bien que critiquées par certains, toutes ces évolutions sont encadrées par la fédération internationale d’athlétisme, qui, après plusieurs révisions, a établi un nouveau règlement à propos des chaussures de compétition.

 

Crédit photo : @europeanathletics

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok