Testing

adidas Ultraboost 22 – Test et avis

Publié le 25/02/2022 Mis à jour le 24/02/2022

On a pu tester la nouvelle Ultraboost 22 pour femmes, spécialement conçue pour le pied féminin. On vous dit ce qu'on en a pensé !

J’ai testé les Ultraboost 22 sur approximativement 250km. J’ai l’habitude de courir en chaussures adidas, c’est une marque que j’aime particulièrement car le profil des chaussures me correspond tout à fait (profil de coureur « avec du pied »). J’ai cependant été déçue par ce modèle, bien plus lourd et massif que les autres modèles Adidas, et avec lequel je n’ai pas du tout retrouvé le dynamisme auquel j’ai été habituée.

adidas ultraboost 22 test runpack

adidas Ultraboost 22 – les séances réalisées

  • Séance 1 – Footing cool : la chaussure présente un très fort amorti, ce qui est positif pour effectuer des footings de récupération. Il s’agit de son gros point fort.
  • Séance 2 – Footing avec allures : 3 x 8 minutes en seuil léger : la chaussure présente ses limites dès que l’objectif est de mettre un peu plus d’intensité dans les allures. Elle est très lourde.
  • Séance 3 – Séance en nature : 2 x 10 (30’’/30’’) :  même remarque, cela étant d’autant plus accentué lorsque l’on recherche des allures élevées. La chaussure est lourde et manque de réactivité.

adidas Ultraboost 22 – les caractéristiques techniques

  • Type de foulée : neutre
  • Drop : 10mm
  • Poids : 338g (H) / 283g (F)
  • Prix : 180€

Confort

Note :

(6/10)

Le chausson doté de la technologie PRIMEKNIT + est confortable et ne frotte pas au niveau de la cheville. Cependant je l’ai trouvé trop large vers l’avant du pied, et j’avais des douleurs au niveau de la tranche intérieure du pied sur les premiers footings.

Dynamisme

Note :

(3/10)

L’Ultraboost 22 est très lourde, très massive, et le système Linear Energy Push ne suffit pas à compenser cet aspect. La semelle est beaucoup trop épaisse et moelleuse, ce qui donne davantage une sensation « matelas » et ne renvoie pas la foulée. Ce propos est toutefois à nuancer : je suis un profil de coureur plutôt léger, qui court sur l’avant du pied, avec une foulée aérienne. Je pense qu’un coureur plus lourd, avec une attaque talon et plus rasante, saurait mieux exploiter le potentiel de la mousse et ainsi moins ressentir cet aspect de lourdeur.

Amorti

Note :

(10/10)

Gros point fort de cette Ultraboost 22. La semelle en BOOST est très épaisse et moelleuse permet de courir sur bitume sans aucune sensation de choc pour les articulations.

adidas ultraboost 22 test runpack 8

Stabilité

Note :

(7/10)

La chaussure est stable sur différents revêtements, même chemins, grâce à la technologie CONTINENTAL. D’habitude, j’ai la cheville qui part « facilement en vrille » et j’ai été satisfaite de constater que je me sentais suffisamment stable sur mes appuis avec cette Ultraboost 22.

Maintien

Note :

(6/10)

Le maintien est satisfaisant, sans être exceptionnel. Je l’ai trouvé bon au niveau de la cheville, mais avec un pied qui « flotte » un peu dans l’avant de la chaussure.

Verdict

L’amorti de cette Ultraboost 22 en fait un très bon choix pour les footings sur bitume pour limiter les chocs, et en terrain varié sans craindre pour la stabilité. En revanche ce n’est, selon moi, absolument pas une chaussure pour la performance. Elle manque de dynamisme et de réactivité pour « assurer le job » sur du fractionné, elle est trop lourde et imposante pour se faire oublier sur du seuil. Je la conseille plutôt pour des profils de coureur un peu « lourds », avec une foulée terrienne, qui sauront sans doute davantage profiter de ses atouts.

Articles similaires

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok