Le record d’Europe de Jakob Ingebrigtsen peut-il être homologué ?

Publié le 15/06/2020

Jeudi 11 juin se déroulaient les Impossible Games à Olso. Le jeune Jakob Ingebrigtsen y a battu le record d'Europe du 2000m avec des pointes encore non commercialisées aux pieds, allant à l'encontre des nouvelles règles imposées par World Athletics. Alors, record valable ou pas ?

Jeudi dernier se déroulaient les Impossible Games à Oslo. Une version remaniée du Meeting du Bislett en cette période un peu complexe. Cette étape de la Diamond League aura alors vu quelques records tomber sur des formats peu habituels. Alors que Karsten Warhlom, champion du monde en titre sur 400mH a battu le record du monde du 300mH, son compatriote Jakob Ingebrigtsen s’est quant à lui emparé du record d’Europe sur 2000m, à seulement 19 ans.

Record d’Europe annoncé pour Jakob Ingebrigtsen sur 2000m

Le match annoncé entre la Team Cheruyiot et la Team Ingebrigtsen sur ce 2000m n’aura finalement été qu’accessoire sur cette épreuve puisque les deux équipes ont réalisé leurs performances dans des conditions bien différentes. Les kényans ont couru sous la pluie et dans le vent, à plus de 1800m d’altitude. La performance individuelle réalisée par Jakob Ingebrigtsen en reste tout de même remarquable. Une performance de haut vol pour le jeune fondeur qui casse sur la ligne pour un chrono de 4:50:01. Si cette distance n’est que très peu courue en compétition officielle, il efface tout de même le britannique Steve Cram des tablettes avec son chrono de 4:51:39 réalisé 1985.

Un record avec des « prototypes » aux pieds ?

Le record d’Europe sur la distance a donc été annoncé sur de nombreux médias, sur le site de World Athletics ainsi que celui de la fédération européenne. En revanche, un point devrait sûrement être éclairci : Jakob Ingebritsen portait une paire de Nike ZoomX Dragonfly (le modèle qui devait a priori s’appeler « Maturbo » à l’origine). Un nouveau modèle de pointes Nike adapté aux coureurs de demi-fond long et de fond qui viendra certainement remplacer le modèle Matumbo de chez Nike (idéal pour les courses sur piste au delà du 1500m).

Jakob-Ingebrigtsen-maturbo-nike

Ce modèle n’est toujours pas commercialisé, et pourtant, dans ses nouvelles règles établies fin janvier 2020, World Athletics mentionnait bien que toute chaussure non commercialisée depuis au moins 4 mois serait considérée comme prototype et donc inapte à être utilisée sur une course officielle. Voici d’ailleurs le texte officiel paru sur le site de World Athletics le 31 janvier 2020 :

« À compter du 30 avril 2020, avant de pouvoir être portée en compétition, toute chaussure doit avoir été disponible à l’achat par tout athlète sur le marché libre de la vente au détail (en magasin ou en ligne) pendant une période de quatre mois. Si une chaussure n’est pas librement accessible à tous, elle sera alors considérée comme étant un prototype et son utilisation sera interdite en compétition. »

Sauf preuve du contraire, la chaussure portée par Jakob Ingebristen sur ce 2000 n’est pas disponible pour le grand public et est donc considérée comme « prototype ». Sur cette course, ses deux frères Filip et Henrik portaient d’ailleurs eux aussi des modèles non commercialisés pour le moment. Ils avaient tous les deux aux pieds les nouvelles Nike Air Zoom Victory. Alors comment World Athletics compte-elle faire respecter ces nouvelles réglementations liées aux chaussures à l’avenir, si dès les premières compétitions celles-ci ne sont pas respectées ? La fédération internationale a peut être souhaité assouplir un peu ces règles en cette période un peu spéciale pour les athlètes comme pour les équipementiers. En effet, avec les annulations ou décalages des compétitions internationales, bon nombre d’équipementiers ont dû revoir leur copie pour le lancement de nouveaux produits. Cette situation devrait donc s’éclaircir sûrement lorsque la situation reviendra plus ou moins à la normale.

Un sujet qui interroge des athlètes français

Une chose est sûre, ce sujet pourrait faire débat. Des athlètes français l’ont d’ailleurs bien souligné et ont brièvement échangé sur le sujet, à l’instar de Baptiste Mischler. Celui-ci a interrogé ses coéquipiers de l’équipe de France sur Twitter quant à la validité de la performance de Jakob Ingebrigtsen en Nike ZoomX Dragonfly :

Alors record valable ou pas ? Pas de réponse à cette question pour le moment. Les prochaines compétitions, et notamment les épreuves de Diamond League, pourront certainement nous en dire plus sur la position de la fédération internationale sur ce sujet.

Crédits photos : Sylvain Cavatz

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok