La Trail Elite Factory d’ASICS et i-Run revient pour une troisième édition !

Publié le 12/05/2022

La Trail Elite Factory organisée par ASICS et i-Run est de retour. Pour l'occasion, on a échangé avec Marie Goncalves, gagnante de la première édition.

ASICS et i-RUN lance la troisième édition de la TRAIL ELITE FACTORY, un programme de détection des jeunes talents trail en France. Les deux vainqueurs intégreront le Team ASICS Trail et i-Run pendant un an et évolueront aux côtés d’athlètes professionnels.

Crédit photo : Alabama Prod / ASICS

La Trail Elite Factory : c’est quoi ?

La Trail Elite Factory est un événement annuel créé par ASICS en 2020, afin de détecter les traileurs de demain. La TEF est accessible aux jeunes entre 18 en 25 ans. Les deux finalistes (homme et femme) repartent avec un contrat d’athlète pro d’un an, et intègrent le Team ASICS Trail i-Run. Cela leur permet d’avoir un accompagnement professionnel : équipements complets, participation à des stages, suivi médical, etc.

3 journées de sélections sont donc organisées en France. Sylvaine Cussot, marraine de l’édition ainsi que d’autres athlètes du Team sont également présents. Cette année, les sélections seront :

  • Samedi 14 mai à Argelès-Sur-Mer
  • Samedi 04 juin à Clermont-Ferrand
  • Samedi 11 juin à La Clusaz.

Les participants seront jugés sur un parcours trail et sur leur technique, mais aussi sur leur motivation. A l’issue de chaque journée de sélection, 4 participants seront qualifiés pour la phase finale. Au-delà du partage d’expérience et des épreuves sportives, la TEF permet également aux participants de découvrir les produits trail de la marque.

Les 12 finalistes, suivis et préparés par Thomas Lorblanchet, s’affronteront à Chamonix sur une ultime épreuve, à l’issue de laquelle les 2 lauréats seront désignés pour intégrer le Team ASICS Trail et i-Run. Pour l’occasion, on a échangé avec Marie Goncalves, gagnante de la première édition.

Échange avec Marie Goncalves, gagnante de la première édition

marie_goncalves_trail_elite_factory_2

Pour quelles raisons tu t’étais inscrite ? Pensais-tu pouvoir gagner ?

Je t’avoue que je me suis inscrite un peu sur un coup de tête. C’était surtout pour rencontrer des jeunes traileurs un peu comme moi. Je savais qu’il y avait un contrat à gagner à la clé, mais quand tu t’inscris, tu ne penses pas directement à ça. C’était vraiment pour rencontrer du monde et pour le coup, je pensais encore moins gagner !

 

Tu courais en ASICS avant de t’inscrire ? 

Je courais un petit peu sur route avec des ASICS et c’est vrai que sur trail, j’avais jamais encore essayé parce que je m’y mettais tout juste. Je me suis aussi dit que c’était l’occasion de découvrir les produits et de les essayer.

marie_goncalves_trail_elite_factory_1

Au-delà de ta victoire, qu’est-ce que tu retiens de cette expérience ? 

Des super belles rencontres. Avec les participants de ma session, on est tous restés en contact. On apprend énormément en échangeant avec ceux qui sont présents. Même ceux qui n’ont pas gagné ont appris énormément de choses parce que c’est des grosses journées où on peut vraiment discuter avec tout le monde, aussi bien avec les athlètes qu’avec le staff, on s’enrichit de tout ça.

 

Quels sont les nombreux avantages que t’ont donné la TEF ?

Je commençais tout juste le trail, donc j’ai pu découvrir tout cet environnement. Forcément il y a aussi eu le contrat pro. On part en stage (le team trail d’ASICS était récemment en stage à Tenerife, ndlr), on reçoit des équipements, on a des dossards plus facilement, etc. Mais d’un autre côté, ça n’a rien changé puisque j’avais déjà mon entraîneur et tout un encadrement par exemple. ASICS ne te force à rien, c’est vraiment un bon point. 

marie_goncalves_trail_elite_factory

Comment se passaient les journées ? 

Pour les journées de sélections, le matin tu récupères ton dossard, un petit-déjeuner est ensuite prévu où tu peux justement discuter avec tout le monde. Ensuite, il y a une course de 14km environ suivant l’endroit. En début d’après-midi, on peut tester les produits ASICS, pendant que certains passent des entretiens individuels. En plus du sportif, l’humain est pris en compte. L’après-midi, il y a un parcours technique et l’annonce des résultats en fin de journée.

Si tu es sélectionné tu vas en finale. Il y a une épreuve technique le matin, puis on a enchaîné sur une course de 19 km l’après-midi. Franchement c’est trop cool. Même si tu ne finis pas premier, tu peux quand même être retenu, c’était le cas avec Hortense par exemple (Hortense Mermillon, ndlr). Ils prennent aussi en compte le potentiel sur les années à venir.

 

Quels sont les modèles ASICS que tu utilises le plus ? 

Sur route j’utilise les Novablast 2 pour mes footings. J’ai pas vraiment de modèle préféré, je les utilise toutes. En trail, pour mes entraînement j’utilise les Fuji-lite 2. Après en compétition comme je suis un petit gabarit, je prends les Fuji-Trabuco Sky. Mais c’est vrai que pour les entraînements, je préfère quand même avoir un peu plus d’amorti.

En tant qu’athlète ASICS maintenant, tu participes au développement des produits ? 

Oui dès qu’on reçoit un produit, on fait des retours sur les points positifs et négatifs parce qu’il y en a toujours forcément, donc on essaie de les aider au mieux pour améliorer le produit en question. 

 

Quel(s) conseil(s) donnerais-tu à ceux qui souhaitent s’inscrire ? 

Faut foncer parce que moi je suis la preuve absolue de quelqu’un qui n’y croyait pas au début. J’ai passé les sélections, puis la finale et aujourd’hui j’ai un contrat. Faut pas se dire « non je ne vais pas être sélectionné ». Faut y aller et au pire, il n’y a rien à perdre. 

Crédit photo de Marie Goncalves : Colin Olivero / ASICS

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok