Testing

On Cloudrunner – Test et avis du LAB runpack

Publié le 25/05/2022 Mis à jour le 27/05/2022

À l'occasion de la deuxième session du LAB runpack, nous avons pu tester la Cloudrunner de On, annoncée comme une chaussure confortable et stable, idéale lors de footings. Voici les retours de nos 15 testeurs !

Le mardi 24 mai s’est déroulée la deuxième session du LAB runpack, cette fois-ci en compagnie de On, afin de tester la Cloudrunner. Nos 15 testeurs ont pu découvrir cette nouvelle chaussure, annoncée comme très confortable et dotée d’une bonne stabilité. Elle est notamment idéale pour les coureurs novices, à la recherche d’un modèle rassurant.

On Cloudrunner – les caractéristiques techniques

  • Type de foulée : neutre
  • Drop : 9mm
  • Poids : 300g (H) / 250g (F)
  • Prix : 149€

Les premières impressions sur la On Cloudrunner

Aux premiers abords, les 15 testeurs ont unanimement trouvé cette chaussure très confortable, notamment l’amorti au niveau du talon, défini comme souple et apportant une bonne protection. Même si certains ont trouvé la chaussure lourde lors des premières foulées, elle a su se faire oublier au bout de quelques kilomètres. La stabilité et le maintien du pied sont les deux autres caractéristiques qui ressortent de cette Cloudrunner.

Confort

Note :

(9/10)

« Comme sur un nuage »

« Assez large, impossible d’avoir des ampoules avec ces chaussons »

« Le chausson interne est plutôt agréable »

« Super confort, on sent que le pied est sécurisé »

La Cloudrunner a satisfait la plupart des testeurs. L’accueil du pied est apprécié, l’épaisseur de la languette apporte un confort supplémentaire et le chausson assez large permet au pied de bien se poser à plat, sans provoquer de gêne. La technologie Cloud est également mise à l’honneur au niveau du talon, offrant une belle sensation de moelleux.

Le confort apporté lors de la foulée est un point mis en avant, même si l’avant de la chaussure paraît trop rigide pour l’un de nos testeurs qui a aussi ressenti une gêne, dû à un renfort sous le pied. A voir si cela se confirme dans le temps.

Dynamisme

Note :

(6/10)

« Peu de sensation de dynamisme »

« Peu de renvoi vers l’avant »

« Comme on nous l’a expliqué, la chaussure est plus orientée confort pour un coureur avec une attaque talon »

Le dynamisme n’est évidemment pas le point fort de ce modèle car ce n’est pas l’effet recherché par On. D’autres modèles de la marque suisse sont prévus à cet effet. Ici, les Clouds offrent surtout un très bon amorti au niveau du talon, et l’avant de la chaussure reste ferme ce qui ne permet pas un dynamisme optimal.

Un coureur avec une attaque talon sentira tout de même un déroulé fluide jusqu’à l’avant-pied, ce qui peut l’aider à aller de l’avant.

Amorti

Note :

(8/10)

« Très bon amorti, surtout au niveau de l’arrière du pied »

« Bon amorti, voire très bon sur le talon, moins sur l’avant-pied »

« Très bon amorti, limite les impacts »

« Les Clouds permettent d’amoindrir la sensation de contact avec le sol, la rendant très agréable »

Là aussi l’amorti de la Cloudrunner a conquis tout le monde. Les Clouds, en plus de la mousse Gravity, offrent une très bonne protection des chocs lors de la foulée.

Cependant, il vaut mieux posséder une attaque talon pour courir avec ce modèle. La sensation de « courir sur un nuage » se ressent lorsque le talon se pose en premier. Les personnes possédant une attaque médio/avant-pied auront une sensation plus ferme et ne sentiront pas le principal avantage de cette Cloudrunner.

Stabilité

Note :

(9/10)

« Chaussure très stable car la semelle est large »

« Pas d’effet de balancier »

« Chaussure vraiment stable, pas de gêne lors des changements de direction, même sur sentier on se sent en sécurité »

« Très stable en montée, en descente et dans les virages »

La stabilité est l’un des points forts de la Cloudrunner, comme l’annonce On. La largeur de la semelle permet au pied de bien se poser à plat, ce qui apporte une belle sensation de sécurité, un point essentiel si vous êtes un coureur novice.

Nos 15 testeurs ont également pu tester cette chaussure sur des chemins et sentiers. Pas de problème d’adhérence lors des changements de direction, ou lorsqu’il y avait du dénivelé.

Maintien

Note :

(8/10)

« Très bon maintien (étant sujette à des entorses, je suis rassurée dans ces chaussures) »

« Large devant, tient bien la cheville, le laçage paraît bien tenir »

« Au niveau du medio-pied le maintien est plutôt intéressant »

La plupart de nos 15 testeurs ont trouvé qu’au niveau de la cheville, le maintien de cette Cloudrunner était plutôt bon. La chaussure est également large à l’avant ce qui permet au pied d’avoir de la place, tout en étant maintenu. Selon nous, le laçage est aussi bien pensé. Il stabilise le pied sans le compresser et les lacets ne sont pas gênants et ont l’air résistant comme l’un des testeurs le précisé.

Verdict

La Cloudrunner est une chaussure préconisée pour des footings à allure cool ou de récupération, de par son confort et son amorti. Sa stabilité lui permet aussi de parcourir des sentiers et chemins tracés, en plus du bitume (attention ce n’est tout de même pas une chaussure de trail). Même si nous ne pouvons pas encore l’avancer, On l’annonce comme une chaussure très durable qui peut facilement être emmenée sur plus de 1000km, même pour un gabarit de 80kg et plus. Cela reste à confirmer au fil du temps !

La technologie Cloudtec a également su satisfaire nos testeurs, sui n’avaient pour la plupart jamais couru avec un modèle On. Elle permet à la chaussure de s’adapter en fonction du profil recherché. Pour la Cloudrunner, elle sait être souple, alors que pour la Cloudmonster, la technologie Cloudtec est plus ferme afin que le dynamisme et donc le retour d’énergie soient meilleurs.

Sur la question de la taille, globalement les 15 testeurs ont trouvé que cette Cloudrunner chaussait normalement, voire un peu petit pour certains d’entre eux. Pour rappel, il faut généralement prendre une pointure de plus que celle de vos chaussure de ville. Partez donc là-dessus et même une pointure et demi en plus pour certains. Comme on vous le dit d’habitude, il vaut mieux toujours tester les modèles en magasin.

En conclusion, cette Cloudrunner est une chaussure destinée aux personnes à la recherche d’une chaussure confortable et stable pour leurs footings de récupération. Elle convient également aux novices, et saura les satisfaire pleinement. Les coureurs assez lourds pourront aussi en faire bon usage et l’emmener sur un bon nombre de kilomètres, sans souci.

Articles similaires

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok