Chaussures de running

Foulées du Gois : quelles chaussures porter pour la course contre la mer ?

Publié le 13/06/2022

Les Foulées du Gois avec ses épreuves "contre la mer" sont de retour pour une nouvelle édition 2022 ! Nous nous sommes penchés sur la question de l'équipement à privilégier pour cette épreuve hors du commun.

Trois ans après la dernière édition, les Foulées du Gois sont de retour ce dimanche 18 juin 2022 ! Cette course atypique verra à nouveau 30 coureurs, hommes et femmes confondus, se lancer à l’assaut du banc de bitume séparant l’île de Noirmoutier du continent. En partant au moment où la marée monte, l’objectif est simple pour ces athlètes : rallier le plus rapidement possible le continent, en luttant contre les courants sur 4km. À chaque édition, cet événement attire de nombreux spectateurs et vaut véritablement le détour tant il est unique !

Foulées du Gois

Cette année, une épreuve supplémentaire « contre la mer » a été ajoutée en début d’après-midi. Cette fois-ci, le format est différent : il faudra faire un aller-retour continent-Noirmoutier alors que la marée sera descendante. Là encore, 30 coureurs, hommes et femmes, seront au départ de cette épreuve originale sur 8km.

Foulées du Gois

Au-delà des courses contre la mer, les Foulées du Gois proposent d’autres formats, accessibles à tous, entre deux marées pour avoir les pieds au sec.

Le programme des Foulées du Gois :

  • 13h00 environ – Course 1 : course contre la mer à marée descendante – 8km
  • 14h15 – Course 2 : enfants sur 900 m né(e)s de 2011 à 2015
  • 14h40 – Course 3 : enfants sur 2,4km né(e)s de 2007 à 2010
  • 15h10 – Course 4 : hommes sur 8km m nés avant 2007
  • 16h20 – Course 5 : sport adapté sur 8km m né(e)s avant 2007
  • 16h30 – Course 6 : femmes sur 8km nées avant 2007
  • 18h00 environ – Course 7 : course contre la mer à marée montante –  4km

Quelles chaussures porter pour la course contre la mer ?

Sur un format aussi original que celui-ci, le choix de l’équipement n’est pas simple ! Il faut courir le plus léger possible mais avoir tout de même aux pieds des chaussures apportant stabilité, bonne accroche, respirabilité et dynamisme. S’il n’est pas simple de définir un modèle particulier répondant à tous ces besoins, il nous semble que les DEVIATE NITRO ELITE de PUMA ou encore les TAKUMI SEN 8 d’adidas pourraient cocher beaucoup de ces cases. Ces deux modèles aux tiges quasi translucides permettraient en effet de ne pas trop alourdir la foulée une fois qu’ils seront gorgés d’eau.

En ce qui concerne la DEVIATE NITRO ELITE, la combinaison de la mousse NITRO ELITE, associée à la plaque carbone, devrait apporter le dynamisme nécessaire sur les distances de 4 à 8km proposées sur ces courses. Enfin, PUMA annonce de belles performances d’accroche grâce au PUMAGRIP présent sur la semelle extérieure. À voir ce que cela donne sur la chaussée très humide du Gois !

 

De son côté, la TAKUMI SEN 8 dotée d’une semelle en Lighstrike Pro, et doublée de tiges en carbone nommées Energy Rods, pourrait aussi apporter le dynamisme et la légèreté nécessaires. Nous avons en revanche peut-être plus de doutes sur l’adhérence proposée par la semelle extérieure qui ne dispose de caoutchouc Continental que sur l’avant-pied, le reste étant recouvert par un revêtement beaucoup moins texturé.

Nous aurons  la chance d’être au coeur de ces deux courses à marée montante et descendante pour tester la DEVIATE NITRO ELITE en conditions réelles. Nous vous ferons donc un retour précis sur cette paire, une fois qu’elle aura bravée les flots vendéens. Et si notre choix de chaussure est arrêté, la question « avec ou sans chaussettes ? » reste encore à trancher d’ici dimanche ! 😉

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok