Chaussures de running

Yulimar Rojas : pas de doublé triple-saut longueur à Eugene à cause de ses chaussures

Publié le 18/07/2022

Dura lex sed lex : la nouvelle réglementation sur les chaussures de World Athletics aura fait une nouvelle "victime", empêchant Yulimar Rojas de tenter un doublé triple-saut/longueur à Eugene.

Cette nuit à Eugene, Yulimar Rojas, athlète vénézuélienne, championne olympique en titre du triple-saut, tentera de repartir avec la médaille d’or des championnats du Monde autour du cou. Pour l’occasion, la sauteuse aurait souhaité doubler la mise et tenter de monter également sur la plus haute marche du podium du saut en longueur. Elle avait pour cela participé à un concours de longueur en amont des championnats du monde pour se qualifier, mais une erreur d’équipement a conduit à l’annulation pure et simple de sa performance, réduisant ainsi à néant ses chances de qualification.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Yulimar Rojas🌈 (@yulimarrojas45)


Quelles sont les réglementations pour les chaussures à pointes de longueur et de triple-saut ?

Depuis l’arrivée des chaussures « next gen » sur la route et sur la piste, la fédération internationale, World Athletics, a clarifié les choses et mis en place une réglementation définissant des critères à respecter pour chacune des disciplines de l’athlétisme. Bien que le saut en longueur et le triple-saut soient des épreuves très proches en termes de pratique, les règles à respecter en matière d’équipement sont différentes :

  • Pour le saut en longueur, l’épaisseur de la semelle intermédiaire ne doit pas dépasser les 20mm
  • Pour le triple-saut, l’épaisseur de la semelle intermédiaire ne doit pas dépasser les 25mm (un peu plus de mousse est autorisée pour garantir un meilleur amorti des chocs)
Triple Jump Elite 2 Nike

Sponsorisée par Nike, Yuimar Rojas a pour habitude de porter les Nike Triple Jump Elite 2 sur ses concours, disposant d’une semelle intermédiaire de 25mm. Le 8 juin, à Guadalajara, c’est bien cette paire qu’elle portait sur son concours de longueur. Et malgré un saut à 6,93m, celui-ci fut invalidé puisqu’elle aurait dû porter une paire avec un stack en deçà des 20mm. En restant sur un modèle Nike, elle aurait pu opter pour une paire de Nike Air Zoom LJ Elite, le modèle de la marque au swoosh adapté à cette discipline et respectant bien les standards imposés par les instances internationales.

air zoom LJ Elite Nike

L’athlète sud américaine, multiple médaillée, aurait pu retenter un autre concours afin de se qualifier mais la prudence a été de mise pour celle qui ira chercher son 6ème titre mondial ce soir à Hayward Field !

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok