Chaussures de running

« La React Infinity ? Je pense que c’est l’une de nos meilleures créations »

Publié le 28/01/2020 Mis à jour le 15/04/2020

Depuis quelques semaines déjà, on vous parle de la Nike React Infinity, une paire de running imaginée par la firme américaine pour réduire les blessures liées à la course. Dans le cadre de son lancement en Europe, nous avons eu la chance de rencontrer les personnes à l'origine de ce projet.

Kylee Barton, Matthew Nurse. Ces deux noms ne vous disent sans doute pas grand chose, pourtant ce sont deux des personnes à la base du projet React Infinity chez Nike. Désormais disponible à la vente en France et en Europe, la nouvelle pépite de la marque américaine promet de réduire les blessures liées à la course. Pour en savoir plus, nous sommes partis à la rencontre de Kylee Barton et Matthew Nurse

Une des priorités du laboratoire de recherche Nike Running est de rendre de plus en plus de personnes « addicts » au running

Runpack : Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Kylee Barton : Je m’appelle Kylee Barton et je suis la Senior Director de Nike Running Footwear.

Matthew Nurse : Je m’appelle Matthew Nurse et je suis le vice-président, Explore Team Sport Research Lab chez Nike.

Quel a été votre rôle dans la conception de cette chaussure ?

KB : Pour n’importe quel produit, je travaille tous les jours avec des designers et des personnes comme Matthew et son équipe. Mon rôle est centré sur le marketing des produits, en se penchant notamment sur les potentiels consommateurs que nous allons cibler.

Pourquoi avoir décidé de sortir une chaussure qui réduit les risques de blessures ?

MN : Nous avons lancé ce modèle d’une part pour aider les athlètes à être meilleurs, afin qu’ils deviennent plus performants mais aussi pour que les coureurs ressentent une meilleure expérience lorsqu’ils courent. Je pense que c’était une bonne opportunité, vu l’impact que nous possédons dans le running. Nous arrivons à rendre les gens plus performants, mais une des priorités du laboratoire de recherche Nike Running est de rendre de plus en plus de personnes « addicts » au running, mais pas forcément pour être performants. Quand on parle aux athlètes, qu’ils fassent partie de l’élite ou non, ils nous disent qu’ils ont peur de se blesser. C’était donc pour nous une bonne opportunité de lancer la conception d’une chaussure comme la React Infinity.

Qu’est-ce qui fait que cette chaussure réduit véritablement les risques de blessures ?

MN : Lors de la pose du pied d’un runner, la pronation s’effectue naturellement. Le but est de minimiser cette pronation qui peut porter préjudice aux chevilles et aux genoux. C’est chaussure est donc un modèle qui permet de contrôler le mouvement des articulations. On veut apporter un support aux pieds, notamment grâce à son amorti qui apporte une bonne stabilité et une bonne réactivité. Il nous faut cependant trouver un équilibre entre le côté mou et résistant de l’amorti. Pour cela, on a misé sur une semelle large, afin de trouver le parfait équilibre. De plus, nous nous sommes inspirés de la 4% pour ce qui est de la semelle à l’avant et à l’arrière de la chaussure. Nous savons que les runners aiment avoir une bonne transition entre ces deux parties. C’est donc la combinaison de toutes ces caractéristiques qui permet à ce modèle de réduire les risques de blessures.

Parmi les personnes ayant porté la Nike React Infinity Run, on a constaté une baisse de blessures de 52%

Comment pouvez-vous prouver que cette chaussure réduit réellement les risques de blessures ?

MN : Pour cela, on peut se fier aux résultats de nos tests. Au total, parmi les personnes ayant porté la Nike React Infinity Run, on a constaté une baisse de blessures de 52%, comparé aux testeurs portants la Nike Air Zoom Structure 22.

Qu’est-ce qui fait de cette paire une paire innovante ? Quelles sont les grosses particularités techniques de cette paire ?

MN : Les caractéristiques de la chaussure ont évolué, mais trois caractéristiques se démarquent des modèles précédents. Premièrement, la Nike React Infinity Run possède plus de mousse React, elle est également plus dense. Ensuite, elle possède une base plus large à l’avant et à l’arrière de la chaussure. Enfin, elle a été pensée avec un effet de bascule, afin de faciliter la transition lors de la foulée.

Pouvez-vous nous en dire plus sur ce design, notamment sur cette semelle très large ?

KB :  Cette semelle est en effet plus large car elle possède plus de mousse React, au total 24% de mousse supplémentaire que sur le premier modèle. Cette mousse permet évidemment une diminution des risques de blessure. Le fait que la semelle intermédiaire possède cette forme amplifiée est totalement intentionnel et ne répond pas seulement à une problématique esthétique, mais également à une problématique fonctionnelle. Sa principale fonction est de gagner en stabilité et en durabilité.

nike-react-infinity-runpack-4

Quelles sont les étapes de création d’une chaussure comme celle-ci ? Combien de temps est-ce que cela dure ? Avez-vous réalisé beaucoup de tests ? Combien de personnes sont impliquées dans un processus comme celui-ci ?

MN : La création d’une chaussure comme celle-ci nous prend énormément de temps, au total, environ trois ans comme l’a dit Kylee. Au laboratoire de recherche, nous travaillons avec des centaines de personnes pour travailler sur le design – notamment avec Kylee et son équipe – la technicité et les bénéfices que la chaussure peut apporter. Nous avons fait tester la paire à 226 runners (64% étaient des femmes contre 36% pour les hommes), en ayant une grande diversité. La moitié de ces runners ont réalisé des tests avec la React Infinity Run et l’autre moitié avec la Air Zoom Structure 22. Les tests ont duré 12 semaines au total, pour un total de 60 000 miles de run.

Est-ce que les athlètes Nike ont participé à la création de la chaussure ?

MN : Nous avons toujours des retours de nos athlètes, qui viennent dans notre laboratoire afin d’échanger plus facilement avec les chercheurs. Avant de lancer un prototype de test à un certain nombre de personnes, nous faisons nos recherches au laboratoire en demandant l’avis des athlètes sur les caractéristiques du modèle, leurs sensations… pour être sûrs que le modèle soit le meilleur possible. Ensuite, nous pouvons démarrer le test au grand public.

Sur quel type d’entrainement conseilleriez-vous d’utiliser cette chaussure ?

MN : Pour cela, vous pouvez aller sur l’application « Nike Running Club ». Vous trouverez le « Team Training Program » qui vous permettra de développer votre entraînement en fonction de vos habitudes, vos objectifs…

Est-ce que la chaussure en elle-même suffit pour éviter les blessures ? Avez-vous d’autres conseils à donner à nos lecteurs pour éviter les blessures ?

MN : Certainement, la chaussure en elle-même ne suffit pas à éviter voire éliminer les blessures. Lors de notre étude nous avons appris à concevoir un modèle pouvant aider à contrôler ce risque mais il est toujours présent. Nous avons donc également concentré nos recherches sur les éventuels meilleurs programmes d’entraînement. Grâce à la technologie d’aujourd’hui, nous pouvons étudier les gens, qui possèdent tous des types d’entraînement différents. Mais comme beaucoup de choses, la récupération est très importante pour éviter les blessures. Cela prend en compte le nombre d’heures de sommeil, parfois la meilleure chose à faire est de ne pas s’entraîner et enfin la nutrition qui est très importante. Au final, ce sont toutes ces choses qui permettent d’éviter les blessures.

On peut voir que Nike est fier de cette React Infinity Run, pensez-vous que c’est la paire la plus innovante que vous ayez créée ?

MN : On recherche toujours une paire plus innovante. Si on regarde ces dernières années, nous avons des innovations incroyables en bien sûr cette paire en fait partie, nous en sommes très fiers. Je pense que dans les années à venir nous aurons d’autres produits avec des innovations équivalentes voire supérieures, mais aujourd’hui oui, je pense que c’est l’une de nos meilleures créations.

Un grand merci à Kylee Barton et à Matthew Nurse d’avoir pris le temps de répondre à nos questions.

Crédits photos : Nike. 

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok