Chaussures

Nike Vaporfly Next% : Une chaussure de course pour battre tous les records

Publié le 24/04/2019 Mis à jour le 23/08/2019

Nous avons eu la chance d’être convié au lancement de LA nouvelle chaussure des champions. Découvrez avec nous la nouvelle chaussure de Mo Farah qui s’aligne ce dimanche sur le Marathon de Londres.

La marque a la virgule a décidé de frapper fort et annonce en grande pompe le lancement de cette chaussure amenée à dépasser (encore) la Vaporfly 4%. Pour vous donner l’ampleur de ce lancement, un chiffre : 68% des marathons (majeurs) ont été remportés, en 2018, avec la version 4% de la Vaporfly. Cette nouvelle évolution NEXT% se veut encore davantage portée sur la vitesse et corrige les dernières imperfections de la version précédente.

Vous pouvez suivre cette journée de lancement sur notre compte Instagram @Runpackfr

La nouvelle Vaporfly Next%

Commençons les présentations : cette chaussure est pensée pour battre des records et pour la vitesse. Elles sont pensées pour les champions et les allures (très) rapides. Comme la version 4%, cette Vaporfly présente cette forme si particulière issue du projet Breaking 2 de 2017. Un talon biseauté et une allure profilée qui encourage la reprise et la vitesse de la foulée.

Cette version NEXT% est donc un très gros challenge pour Nike. Améliorer la meilleure chaussure de course à pied de l’histoire, du moins celle qui a permis d’établir le dernier record du monde (Eliud Kipchoge à Berlin), est un pari risqué mais nécessaire. La barre des 2h se rapproche, et ce défi que l’on pensait impossible devrait, à n’en pas douter, être un peu plus proche avec une telle chaussure.

Une fois encore, la marque américaine s’est entourée de ses athlètes et a écouté leurs retours concernant la Vaporfly 4% afin d’atteindre le « next level ». Ainsi, trois éléments clés ont été modifiés sur cette chaussure :

  • Un gros travail sur le mesh et sur son imperméabilité, grâce au retours (notamment) de Shalane Flanagan après le pluvieux marathon de Boston
  • Une semelle intermédiaire repensée grâce au Nike Sport Research Lab
  • Une amélioration de la traction de la semelle extérieur après les retours de Kipchoge après la course (une nouvelle fois humide) de Berlin

En résumé, la chaussure a pris en compte les difficultés de coureurs par temps de pluie ou lors de chaussées glissantes et à ajouter davantage de mousse ZoomX. Mais ce serait un peu réducteur pour définir les changements opérés sur cette nouvelle version de la Vaporfly.

« Nous sommes tellement excité à l’idée de voir la Next% continuer à repousser les limites de performance humaines sur les marathons du monde entier » Brett Holts, Vice-président des chaussures Nike Running.

Un nouveau nom après 4% : NEXT%

La précédente Vaporfly offrait une amélioration moyenne de 4% d’économie de course par rapport à l’ancienne chaussure la plus rapide sur marathon : La Nike Zoom Streak 6. Le passage a Next% s’inscrit dans cette idée de vitesse, avec la volonté que chaque course soit la prochaine opportunité de passer la ligne d’arrivée plus vite encore. Comme le disait récemment Mo Farah « En tant qu’athlète, nous sommes toujours à la recherche du % suivant ». Ainsi est née la chaussure la plus rapide de l’histoire.

Niveau technologie, cette nouvelle Vaporfly NEXT% est dotée d’une nouvelle empeigne nommée Vaporweave, plus légère encore que le Flyknit habituellement utilisé et qui, surtout, absorbe beaucoup moins d’eau (de sueur ou de pluie), pour garantir un maintien au sec et une bonne ventilation tout au long du marathon.

Le laçage a été légèrement décalé afin d’alléger la pression sur cette zone sensible du pied. Mo Farah avait particulièrement insisté sur cet aspect qui a donc été modifié sur la NEXT%. Une fine couche de mousse a également été ajoutée afin de soulager le talon d’Achille au fil des kilomètres.

La semelle intermédiaire Nike ZoomX est dotée de davantage de mousse afin d’améliorer encore le retour d’énergie grâce aux recherches du Nike Sport Research Lab. Le drop de la chaussure a ainsi été modifié, avec un passage de 11mm à 8mm pour améliorer la sensation de stabilité et favoriser le retour d’énergie de la chaussure.

Le grip de la semelle a donc été changé pour un meilleur comportement sur route humide. Ainsi les tests effectués avec Mo Farah et Eliud Kipchoge ont permis de développer une nouvelle disposition pour éviter les sensations d’instabilité, notamment dans les virages !

Nike a cependant gardé certains éléments de la version 4%, à savoir : la plaque en fibres de carbone présente au sein de la chaussure, qui favorise la propulsion ainsi que la légèreté. La chaussure garde ainsi un poids exactement identique tout en ayant 15% de mousse ZoomX en plus ! Une prouesse technologique réussie grâce à l’allégement du mesh.

La première vraie mise à l’épreuve de la paire aura donc lieu ce week-end, lors du Marathon du Londres qui va opposer les deux champions que sont Farah et Kipchoge. Un duel de titan qui se traduira même jusque dans les chaussures puisque Nike a décidé de donner les mêmes armes aux deux athlètes. Lancement imminent de cette Vaporfly Next% ! Prêt à passer au next level ?

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez aussi...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok