Comment choisir ses lunettes de soleil pour courir ?

Publié le 20/06/2022 Mis à jour le 10/06/2022

Un indispensable pour aller courir l'été ou dans les bois, Runpack vous donne les bons critères afin de sélectionner la bonne paire de lunettes pour votre pratique de course à pied !

Les lunettes de soleil peuvent vite devenir un accessoire indispensable à l’entraînement comme en compétition, lorsque les beaux jours surviennent. En plus de leur fonction principale qui est de protéger les yeux de tous les rayons UV et de la luminosité, elle peuvent également s’avérer utiles pour vous protéger de l’environnement extérieur : moucherons, poussière, branches, etc.

oakley_lunettes_re_sub_zero_1

La luminosité du soleil n’est pas égale d’un jour à l’autre, c’est pourquoi afin de mieux s’adapter à ces changements climatiques, beaucoup de modèle différents sont disponibles, possédant des indices de filtrations différents.

Quel indice de filtration choisir ?

L’indice de filtration est déterminé en fonction du pourcentage de luminosité traversant les verres de la paire de lunettes. Plus le pourcentage est élevé, plus le verre est clair et donc la luminosité passe au travers (utile en forêt par mauvais temps). À l’inverse, plus le pourcentage est bas, plus le verre est teinté, donc la luminosité est réduite (pratique par temps très ensoleillé).

Attention, cet indice de filtration n’est valable que pour la lumière visible, il n’est pas un indice pour les rayons UV. La teinte n’a d’effet que sur la luminosité. Un verre fortement teinté ne protège pas forcément vos yeux des UV.

lunettes soleil julbo

5 indices / catégories existent selon la norme européenne NF EN ISO 12312-1 2013 :

  • Catégorie 0 : 80 à 100% de la luminosité passe. Verre clair. Utile pour se protéger des éléments extérieurs ou pour courir sous la pluie.
  • Catégorie 1 : 43 à 80% de la luminosité passe. Verre légèrement teinté. Utile par temps brumeux, nuageux, pluie.
  • Catégorie 2 : 18 à 43% de la luminosité passe. Verre moyennement teinté. Utile avec luminosité / ensoleillement modérés.
  • Catégorie 3 : 8 à 18% de la luminosité passe. Verre teinté / foncé. Utile par forte luminosité / fort ensoleillement. C’est la catégorie phare conseillée si vous ne savez pas trop vers quel type aller.
  • Catégorie 4 : 3 à 8% de la luminosité passe. Verre très teinté / foncé. Utile par très forte luminosité, dans des cas d’ensoleillement extrêmes (bord de mer, altitude).

Si le budget vous le permet, les verres photochromiques sont l’idéal. Ces verres réactifs réagissent aux changements de luminosité, ainsi leur teinte change en très peu de temps en fonction de l’ensoleillement. Pratique pour les sorties longues avec un ensoleillement variable ou lors des sorties avec terrains différents.

Comment choisir sa paire de lunettes ?

Une paire légère qui saura se faire oublier dès les premières minutes ! Misez également sur l’adhérence de la paire au niveau du « pont » (ce qui se pose sur le nez) et au niveau des branches pour un bon maintien et du confort. Privilégiez donc un pont avec une matière anti-dérapante voire même ajustable à votre nez. Optez pour des branches fines qui se glisseront sans douleur sous un bonnet ou un buff.

Pour empêcher que la buée se forme sur vos verres, optez pour des montures ventilées, comme les lunettes dotées de avec verres suspendus et bien sûr, celles qui possèdent des verres anti-buée.

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok