Guide des essentiels pour débuter en course à pied

Publié le 30/08/2019

Fin des vacances, fin du farniente... La rentrée arrive, vous avez décidé de vous mettre à la course à pied mais vous ne savez pas quelle tenue acheter, quel soutien-gorge choisir, quelle paire de running enfiler ? Pas de panique, l'équipe Runpack vous aide à faire les bons choix !

Quelle sensation désagréable que de courir avec des pieds qui chauffent, des ampoules, un tee-shirt trempé de sueur, un short qui remonte, les clés de la maison à la main… Personne n’a envie de courir dans de telles conditions et chez Runpack on vous comprend ! C’est pourquoi ce guide vous indiquera vers quels types de produits aller pour bien débuter la course à pied sans se prendre la tête.

Trouver chaussure à son pied…

Premier indispensable pour le running : les chaussures ! Eh bien oui, à moins que vous soyez acrobate et que vous couriez sur les mains, le premier essentiel est la paire de running. Vos chaussures sont votre équipement le plus important.

De Nike à Adidas, en passant par Asics et New Balance… vous l’aurez compris il existe moultes marques de chaussures ! Il est important de comprendre que la paire de Saucony que votre ami porte n’est pas forcément adaptée à vos propres petons et qu’il vous faudra plutôt vous orienter vers Brooks. En somme, il est important pour vous de trouver la bonne paire grâce à quelques recherches en magasin et quelques essayages, cette étape est obligatoire.

Comment savoir si cette paire que vous avez aux pieds lors de l’essayage est la bonne ?

C’est assez simple, sont-elles confortables ? Oui ? Alors peut-être que cette paire est faite pour vous. Si non, mieux vaut en essayer une autre. Le confort est le critère primordial. Il ne faut pas qu’elles soient trop serrées, trop grandes, trop douloureuses.

En magasin, mesurez vos deux pieds, et optez pour une paire avec une taille au dessus. En effet, comme précisé dans l’article Runpack, il est important d’ajouter 1cm car vos pieds gonflent lors de la pratique de la course à pied. Ensuite, essayez de ressentir la largeur de la chaussure, il faut que celle-ci soit ajustée au niveau du talon, du milieu du pied mais assez spacieuse au bout du pied pour que les orteils bougent sans être étriqués.

Lors de votre essayage n’hésitez pas à aller tester votre paire dans la rue, devant le magasin et ressentez le confort ou l’inconfort. Il n’y aura rien de plus révélateur qu’un test. Le moindre signe d’inconfort est rédhibitoire. Mieux vaut essayer trois ou quatre paires afin d’être sûr plutôt qu’une dans lesquelles on ne se sent pas bien et écoper quelques sorties plus tard d’ampoules ou de tendinites…

C’est bon ? Vous avez sélectionné LA paire qui vous allez ? Passons maintenant à la partie vêtements.

Nb. : il est parfois bon d’avoir deux paires de running, à utiliser en alternance afin que la paire du « lundi » se repose tandis que la paire du « mardi » court. Les matériaux utilisés pour les chaussures ont parfois besoin de 2 jours pour retrouver leur forme initiale et donc leur performance en termes d’amorti et de retour d’énergie.

Comment s’habiller ?

Le confort du vêtement reste là encore un critère important, une couture mal placée pourra causer une irritation qui ne sera pas agréable voire très douloureuse, cela vous ralentira dans votre pratique et vous obligera peut être à arrêter quelques jours pour que la blessure cicatrise. Alors EXIT les frottements et optez pour des vêtements confortables.

Ensuite, il vous faut porter votre attention sur le textile du vêtement. Généralement ce dernier sera fait à partir de matière synthétique comme le polyester ou le mesh. On évite le coton car celui-ci tend à absorber la sueur et à la garder tandis que les autres matières évacuent la sueur, sèchent rapidement et donc vous gardent au sec.

Privilégiez aussi un haut qui vous suivra dans vos moindres mouvements. Pour le bas, on évitera de prendre quelque chose qui sert trop à la taille. Si c’est un short, faites attention à l’entrejambe, endroit sensible aux frottements. Si vos cuisses se touchent, prenez un short avec cuissard intégré, ou un cuissard seul.

Pour ceux qui courent lorsqu’il fait sombre (matin, soir, hiver) pensez à la visibilité et la réflexivité de vos vêtements ! Choisissez les avec des bandes réfléchissantes qui reflèteront les phares et lumières des autres usagers de la route.

Le choix du soutien-gorge, de sa brassière

Ne négligez pas cet élément, le soutien-gorge de sport est également un indispensable pour apprécier sa sortie.

Le confort, toujours le confort. Essayez toujours un soutien-gorge de sport avant de l’acheter. En fonction de votre poitrine et de vos sensations prenez un soutien-gorge avec un maintien suffisant, notez que la course à pied est un sport avec un fort impact donc il vaut mieux assurer le coup avec un soutien-gorge de sport de qualité qui maintiendra parfaitement votre poitrine.

Un conseil, ayez plusieurs soutiens-gorges dans votre dressing afin de ne pas utiliser toujours le même et donc de l’abîmer plus vite.

Trouver chaussette à son pied, ça marche aussi…

Une mauvaise paire de chaussettes pourra également provoquer des échauffements, des ampoules… en somme, que de choses dont on souhaiterait toutes et tous se passer.

Il est nécessaire de trouver une paire bien ajustée, qui évacue la transpiration, et qui reste en place.

  • À nouveau, il vous faudra éviter les chaussettes en coton qui sèchent mal, et qui n’évacuent pas la transpiration. Préférez les modèles en fibres synthétiques (mesh) ou bien en laine ; la laine est un textile doux et respirant.
  • Choisissez la bonne pointure : trop grandes, elles glisseront, provoquant un inconfort, des ampoules… trop petites, vos pieds se sentiront à l’étroit et au bout d’un moment vos orteils en pâtiront.
  • Optez pour des chaussettes spécialement conçues pour le running : avec des zones anti-friction, des bandes de maintien qui assurent le confort pour le pied.

Tout est réfléchi pour éviter l’apparition d’ampoules ou autres problèmes plantaires.

Pour information, si vous vous demandez ce que signifient le R et le L sur vos chaussettes, voici la réponse : R = right = (pied) droit et L = left = (pied) gauche.

Les +

Si vous commencez tout juste votre pratique, ce qui a été précédemment dit devrait amplement suffire. Toutefois, rien ne vous empêche de vous procurer d’autres accessoires utiles comme une montre GPS d’entrée de gamme (Garmin, Polar, Suunto, TomTom… il y a du choix), un sac ou une ceinture d’hydratation, des manchons de compression qui amélioreront votre circulation sanguine lors de votre pratique.

Si vous pratiquez par forte chaleur, je vous invite à aller lire cet article Runpack, à l’avenir des articles sur la pratique de la course à pied de nuit et l’hiver feront leur apparition… gardez l’oeil ouvert.

En attendant, profitez bien de la fin de l’été et du beau temps pour faire vos premières sorties !

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez aussi...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok