Chaussures de running

Des athlètes On Running courent en Nike Vaporfly Next% maquillées de noir

Publié le 21/04/2020

On Running ne propose pas encore de chaussures à plaque de carbone. En attendant de sortir un modèle rivalisant avec les dernières innovations du marché, la marque suisse semble avoir autorisé ses athlètes à courir avec des chaussures d'une marque concurrente.

La plupart des équipementiers se sont lancés dans la course à la plaque de carbone ces derniers temps. En tant que précurseur, la marque Nike avec ses Vaporfly Next% ou Alphafly se voit aujourd’hui concurrencée par de nouveaux modèles proposés par d’autres équipementiers. On peut par exemple citer les Endorphin Pro de Saucony, les Hyperion Elite de Brooks ou encore les Adizero Pro d’adidas. La plupart des équipementiers ont donc lancé leur modèle de chaussure à plaque de carbone mais on note quand même de grands absents dans cette grande course à l’innovation. C’est notamment le cas de On Running.

Les athlètes On Running autorisés à porter des chaussures masquées en attendant l’arrivée de nouveaux modèles ?

On Running est une marque suisse qui propose aussi bien des chaussures de route que de trail. Dans sa gamme de chaussures de route, on retrouve bien des chaussures vouées à la vitesse et à la performance comme notamment la Cloudflash ou la Cloud X. Mais dans tous ces modèles, aucune plaque de carbone à l’horizon.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par James Rhodes (@jrhodesathletics) le


Il semblerait pourtant que la marque soit en train de travailler actuellement sur de nouveaux modèles de chaussures performantes. Il faut dire que la marque dispose d’une team d’athlètes impressionnante, constituée de coureurs et triathlètes de haut niveau du monde entier. Il serait donc parfaitement cohérent que la marque cherche à proposer des chaussures aussi innovantes que les autres marques, afin d’en faire bénéficier tous ses athlètes. En attendant de sortir un modèle pouvant rivaliser avec les Vaporfly Next% ou les Endorphin Pro, la marque suisse autoriserait alors ses athlètes à porter des chaussures d’autres équipementiers en compétition. C’est pourquoi on a pu voir plusieurs athlètes de la team On running courir avec des Vaporfly Next% masquées de noir sur des courses du début d’année 2020.

C’est notamment le cas de Chris Thompson, coureur britannique de 5000m et 10 000m. On l’a vu s’aligner au départ du semi-marathon de Londres, The Vitality Big Half, avec des Nike Vaporfly Next% masquées de noir. Plus précisément, il s’agissait de l’édition Ekiden Pack. La forme atypique de cette chaussure, avec sa semelle épaisse à forme de bascule, est en effet facilement reconnaissable.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Chris Thompson finished 2nd behind Kenenisa Bekele in the Big Half today in London in a time of 61:06 @thommo26.2 ?@officialbighalf

Une publication partagée par PACE Sports Management (@pacesportsmanagement) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par James Armstrong (@james_armstrong_physio) le

Dans le peloton, un de ses coéquipiers de la team On Running, Andy Vernon, avait également usé du même stratagème :

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par James Armstrong (@james_armstrong_physio) le


Les athlètes On Running ne sont pas les seuls à avoir recours à ce type de pratique. En janvier, on vous avait déjà parlé d’athlètes Under Armour, ou encore adidas, qui avaient eux aussi opté pour des Nike Vaporfly Next% maquillées.

La plaque Speedboard de On Running, ancêtre des plaques de carbone ?

L’insertion d’une plaque de carbone dans les chaussures de running est une véritable révolution. Pourtant le recours aux plaques dans les semelles n’est pas franchement une nouveauté. La marque On Running utilise en effet une plaque appelée Speedboard depuis de nombreuses années. Couplée à la technologie CloudTec, la plaque Speedboard emmagasine l’énergie à chaque impact au sol. Elle restitue ensuite l’énergie lors de l’impulsion pour améliorer la performance de chaque foulée.

Speedboard-on-running-plaque

Comme avec les plaques en fibres de carbone, on retrouve donc la même idée d’un ressort qui permet de restituer l’énergie. Mais chez On Running, cette plaque Speedboard est constituée de polymères thermoplastiques, et non de fibres de carbone pour le moment. Nul doute donc que la marque suisse saura développer des modèles pouvant venir batailler avec modèles Nike. Affaire à suivre !

 

Crédits photo à la une : The Vitality Big Half

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok