Chaussures de running

Puma et First Mile s’associent pour fêter le « Jour de la Terre »

Publié le 22/04/2020

La marque Puma est fortement engagée dans la lutte environnementale et sociale. Depuis février, elle collabore avec First Mile, pour proposer des produits éco-responsables. Pour fêter le "Jour de la Terre", Puma vient de dévoiler une nouvelle collection comarquée.

Aujourd’hui le développement durable est un sujet sensible, là où la production massive de plastique engendre chaque année une pollution des océans, un réchauffement climatique et une destruction progressive de la nature. L’urgence est présente, et certains équipementiers dans le monde du running l’ont compris.

La marque Puma en fait partie, puisque depuis février, elle collabore avec First Mile, en proposant une collection de vêtements et chaussures de running, dont une nouvelle capsule vient de voir le jour. Ces produits sont fabriqués à partir de fils recyclés et de bouteilles en plastique collectées par l’entreprise britannique. Une collaboration cohérente avec son projet Forever Better, qui a pour objectif d’ici 2030, de réduire son empreinte carbone de 35% par rapport aux niveaux de 2017.

« Prendre soin de notre planète »

Célébré pour la première fois le 22 avril 1970, le « Jour de la Terre » est l’événement environnemental populaire le plus important au monde. Des manifestations qui soutiennent la protection de l’environnement sont effectuées et coordonnées grâce au Earth Day Network

« Le jour de la Terre est un rappel important que nous devons prendre soin de notre planète et travailler constamment à aligner notre impact environnemental sur les limites planétaires », a déclaré Stefan Seidel, responsable du développement durable chez PUMA. C’est pourquoi, pour célébrer le « Jour de la Terre » Puma vient de lancer une deuxième collection, avec de nouveaux styles et coloris.

Une deuxième collection aux couleurs de la Terre

La deuxième goutte de la collection Puma x First Mile se compose de chaussures, de vêtements et d’accessoires de performance. On retrouve des motifs camouflage, des tons de terre et des couleurs vibrantes, afin de rappeler le « Jour de la Terre ». « Cette collection célèbre non seulement l’environnement, mais aussi les personnes qui effectuent le travail critique de la gestion des déchets », a rappelé Kelsey Halling, responsable des partenariats pour First Mile.

Présentée par Erika Kinsey, sauteuse en hauteur suédoise, on retrouve une collection femme avec des couleurs jaunâtre/blanche et des motifs camouflage.

Quant à la collection homme, présentée par ses athlètes Puma, Armand Duplantis, recordman du monde à la perche et Will Claye, triple-sauteur américain, elle est plus sombre avec des couleurs se rapprochant davantage de la Terre.

C’est une collection éco-responsable renforçant le changement de Puma dans ses matériaux utilisés, où 90% de leurs emballages sont dorénavant en coton, polyester, cuir, papier et carton. Des matériaux recyclables dont les résultats commencent déjà à faire effet. En 2018, juste en utilisant des sources de coton plus durables, PUMA a retiré l’équivalent de 3200 voitures de la route et économisé 15,5 millions de baignoires d’eau.

La collection est d’ores et déjà disponible depuis aujourd’hui sur le site Puma.com.

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok