Testing

runpack teste la montre connectée Suunto 7 et donne son avis

Publié le 05/08/2020

On a testé la Suunto 7, montre connectée de la marque finlandaise. On vous dit tout de suite ce qu'on en a pensé !

Que retrouve-t-on dans le coffret Suunto 7 ?

Dans la boîte, on retrouve la montre Suunto 7, bien évidemment, accompagnée de son chargeur USB. Celui-ci est différent de tous les autres chargeurs de la marque et vient se connecter de façon magnétique sur le dessous du boîtier de la montre. Y sont ajoutés également une boucle de bracelet supplémentaire ainsi que des guides de présentation et d’information sur le produit.

Montre_Suunto_7

Première prise en main de la montre

À première vue, la montre est plutôt jolie. Le boîtier ressemble beaucoup à celui de la Suunto 9. Seul un bouton en haut a gauche a été ajouté en supplément. Les bracelets de ces deux modèles ont également le même système d’accroche et son donc interchangeables. La montre, une fois accrochée, tient plutôt bien en poignet et le revêtement en silicone du bracelet est agréable à porter. Le boîtier de la montre n’est pas trop imposant, même sur un petit poignet.

L’écran de la montre est tactile et la navigation se fait relativement bien. Un très bon point pour cette montre en comparaison avec d’autres modèles. En cas d’utilisation sous la pluie, la navigation peut aussi se faire via les boutons présents de part et d’autres du boîtier de la montre.

Connectivité de la montre

Pour mettre en route votre montre et la connecter à votre smartphone, il vous faudra télécharger non pas une, mais deux applications minimum. L’application Suunto ne suffit pas en elle même : il vous faut donc également télécharger l’application Google Wear OS. Cette application étant liée à un compte Google, il vous faudra aussi impérativement vous connecter à votre compte ou en créer un pour pouvoir utiliser votre montre et accéder à l’ensemble de ses fonctionnalités.

Le couplage de la montre se fait en revanche relativement rapidement. L’idéal pour obtenir très vite les données liées à sa sortie sur son smartphone. En revanche, il faut impérativement avoir une connexion à internet sur son smartphone pour charger les données depuis la montre. Une simple connexion bluetooth ne suffit pas.

Montre_Suunto_7_3

Une faible autonomie

L’autonomie est très certainement un de plus gros points faibles de cette Suunto 7. Suunto annonce une autonomie de 2 jours en mode « montre connectée » et de 12h en mode « GPS ». Selon nous, l’autonomie en mode GPS est bien moindre. Cela vous oblige à recharger votre montre tous les jours et elle ne conviendra donc pas à tous les mordus d’ultra trail par exemple.

Des fonctionnalités limitées en mode sport

La montre Suunto propose une multitude de modes sportifs (plus de 70 au total). Malgré tous ces profils proposés, les écrans affichés ne sont pas forcément très adaptés à la pratique sportive. Seules trois options sont possibles via la montre pour chaque profil sportif : activer/désactiver les vibrations, activer/désactiver les bips et garder l’écran allumé. Bien évidemment, le fait d’activer l’écran en permanence fait perdre de la batterie très rapidement. Sinon, l’écran s’allume par rotation du poignet mais met un certain temps à s’allumer. Pas franchement l’idéal quand on est en pleine séance de fractionné et qu’on souhaite juste jeter un oeil à son allure ou à son temps de passage. Une récente mise à jour de la montre permet tout de même de personnaliser son profil sportif en choisissant les informations que l’on souhaite voir apparaître à l’écran. Cette personnalisation doit se faire via le smartphone directement.

La Suunto 7 ne propose pas non plus les enchaînement multisport qui pourraient intéresser les triathlètes. Mais finalement, au vu de la faible autonomie de cette montre, celle-ci n’est que très peu adaptée à ce type de pratique.

Montre_Suunto_7_13

Les champs de données affichés ne sont pas les plus pertinents non plus. Sur l’écran, le temps de déplacement total s’affiche en bas en tout petit alors que l’allure figure en plus gros au milieu du cadran. Pour un footing, cette montre convient totalement car toutes les données nécessaires sont affichées. Mais pour une séance de fractionné, passez votre chemin ! Impossible de faire des laps. Ou du moins, les laps sont pris en compte mais le chrono ne se remet pas à zéro sur l’écran principal. Il ne vous est donc pas possible de savoir où vous en êtes sur votre intervalle. Il n’y a malheureusement pas non plus la possibilité de programmer vos entraînements.

Pour les amateurs de sorties nature, les fonctionnalités liées aux cartes peuvent vous intéresser. Un écran avec une carte de chaleur est disponible sur la montre pour vous indiquer là où il y a le plus de personnes à courir à l’instant T. Une bonne chose si vous souhaitez éviter la foule, ou alors vous en inspirer pour trouver des parcours sympa. Vous pouvez également charger gratuitement des cartes que vous pourrez ensuite utiliser en mode « hors ligne » lors de votre sortie. Mais cette carte vous permet simplement de suivre l’itinéraire que vous avez déjà parcouru. Il est impossible de charger un itinéraire pour que la montre puisse vous guider. Pas de grand intérêt donc, si ce n’est de retrouver le chemin par lequel on est arrivé.

Précision de la Suunto 7

La Suunto 7 dispose d’une bonne précision sur les données GPS et l’allure finale. Le signal GPS est d’ailleurs trouvé très rapidement. Nous mettrions tout de même un petit bémol pour l’allure instantanée qui est parfois assez imprécise et peu stable.

Les données sur la fréquence cardiaque sont obtenues grâce à un capteur présent sous la montre. Ces données sont assez précises. Il faudra d’ailleurs s’en contenter car la Suunto 7 n’est pas compatible avec d’autres capteurs externes comme les ceintures cardio par exemple.

Montre_Suunto_7_14

Une très bonne montre connectée

Si cette montre n’est pas la plus optimisée pour la pratique sportive, elle se présente en revanche comme une très bonne montre connectée. De nombreuses applications peuvent y être installées comme Strava, Spotify ou Google Play Musique. Via cette dernière application, il vous sera d’ailleurs possible de stocker de la musique pour en bénéficier même hors ligne. Il est également possible de payer directement avec votre montre grâce à Google Pay: une fonctionnalité pratique au quotidien ou en cas d’oubli de votre carte bancaire.

Vous pouvez également consulter rapidement vos notifications en balayant vers le bas, sans avoir votre smartphone à portée de main. La fonctionnalité d’assistance « Ok Google » fonctionne en revanche assez aléatoirement mais a tout de même le mérite d’être disponible.

Montre_Suunto_7_9

Conclusion 

Vous l’aurez compris, la Suunto 7 n’est pas forcément la montre idéale pour les coureurs à pied (hormis si vous faites uniquement des petits footings). Mais elle conviendra parfaitement à ceux qui recherchent une très bonne montre connectée, aux multiples fonctionnalités pour les accompagner au quotidien.

 

Articles similaires

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok