Interview – Fabien Palcau et ses premiers pas chez PUMA

Publié le 01/04/2021

Fabien Palcau figure parmi les nouveaux athlètes sponsorisés par PUMA, l'équipementier allemand qui est en train de prendre un nouvel élan dans le monde du running. Nous avons échangé quelques minutes avec ce spécialiste du 5000/10000m qui a déjà la tête tournée vers Tokyo et ses Jeux Olympiques.

La marque PUMA fait beaucoup parler d’elle dans le monde du running depuis ce début de saison ! Après avoir recruté bon nombre d’athlètes de haut vol,  la marque allemande a dévoilé une toute nouvelle gamme de chaussures de running, dont une à plaque carbone : la Deviate Nitro. Parmi ces nouvelles têtes constituant la « PUMAFam », on retrouve notamment Fabien Palcau, adepte du 5000/10000m sur piste et des cross l’hiver. Nous avons eu la chance d’échanger avec lui quelques minutes. Ce fût l’occasion pour nous de revenir sur ses premiers pas chez son nouvel équipementier !

fabien palcau deviate nitro puma

Fabien, tu es arrivé chez PUMA cette année. Qu’est-ce qui t’a poussé à rejoindre cet équipementier ?

Par où commencer ? Je dirais que ce sont les projets de manière générale ! ll y avait encore peu d’athlètes sponsorisés par PUMA et une volonté de mettre des choses en place. C’est aussi pour moi la possibilité d’un peu plus exister et d’être impliqué par mon équipementier, comme aujourd’hui où je suis présent pour le lancement du de la nouvelle gamme running.

Que penses-tu des nouveaux modèles sortis par PUMA, notamment en comparaison avec les modèles des concurrents ?

J’ai été agréablement surpris par ces modèles de PUMA. J’ai testé la Velocity Nitro, la Deviate Nitro et la Deviate Nitro Elite. La Velocity Nitro je la mets vraiment pour tous mes footings au quotidien et c’est un réel bonheur de courir avec. La Deviate Nitro je l’utilise sur des sorties longues avec un peu de changement d’allures ou des fartleks. Pour les séances sur piste j’utilise la Deviate Nitro Élite qui est vraiment bien.

Aujourd’hui les chaussures à plaque carbone font un peu débat. Comment te positionnes-tu sur ce sujet ?

À mon sens c’était important pour PUMA d’avoir une chaussure à plaque carbone dans sa gamme. Je ne suis pas capable de dire combien de temps font gagner les chaussures à plaque carbone mais c’est certain que cela fait gagner du temps. Je ne sais pas si on peut plus comparer ces chaussures aux différents types de vélo dans le cyclisme ou aux combinaisons en natation. Je ne suis bien sûr pas contre l’évolution technologique mais il faut que ce soit bien encadré notamment par World Athletics en lien avec les équipementiers.

puma deviate nitro elite fabien palcau

Est-ce que tu prêtes attention à l’équipement que tu utilises, à sa technicité etc ? 

De manière générale je prête attention à tous les détails qui peuvent jouer sur la performance comme la nutrition ou la récupération. Chaque détail compte donc bien sûr que je prête également attention à mon équipement.

La situation sanitaire actuelle complexifie la vie de beaucoup d’athlètes. Comment as-tu appréhendé cette situation de ton côté ? Était-ce un choix de ne pas faire de saison en salle cet hiver ? 

J’ai été un peu freiné avec un syndrome de l’essuie-glace pour lequel j’ai dû m’arrêter 3 jours. Et en suite j’alternais entre deux jours d’entraînement puis un jour de repos. Donc c’était impossible pour moi d’être compétitif au mois de février. On a préféré se concentrer sur la préparation pour cet été.

Quels sont tes objectifs pour cette saison estivale ?

Les JO de Tokyo restent un gros objectif à aller chercher même si la marche est grande. D’ici là le planning est déjà dessiné mais la balle n’est pas forcément dans mon camp pour tout. Pour la coupe d’Europe de 10000m par exemple, je ne sais pas si mon chrono de l’année dernière pourra être pris en compte. Et puis cela dépendra aussi du maintien ou non des compétitions car même à haut niveau on est un peu dans le flou.

On a parlé de PUMA, mais as-tu d’autres sponsors qui te permettent de favoriser ta pratique au haut niveau ? 

Oui j’ai d’autres sponsors comme TA Energy sur la nutrition, que je considère comme primordiale, ou Cryotera pour la cryothérapie. J’ai aussi des partenaires qui m’aident sur le plan financier comme la Ligue, le Comité 21, la FFA, la Ville de Dijon, mon club ou encore un partenaire privé Ophtalmovalmy.

puma deviate nitro elite fabien palcau

Aujourd’hui, est-ce que tu te consacres totalement à la pratique de l’athlétisme ou as-tu une autre activité à côté ?

Je continue mes études dans un cursus aménagé à l’école de commerce de Grenoble pour obtenir un bac + 5. C’est important pour moi pour me changer les idées et continuer à faire travailler la tête. (Rires) Je peux dire que j’ai un statut semi professionnel aujourd’hui car je ne vis pas totalement de ma pratique. J’espère y parvenir bientôt !

Est-ce que tu peux nous dire ce que tu emportes dans ton sac quand tu pars en compétition ? Est-ce que tu as quelques vêtements/chaussures/accessoires fétiches que tu emportes et dont tu ne pourrais pas te passer ?

Je n’ai pas d’accessoire fétiche comme ceux qui peuvent avoir un caleçon ou une paire de chaussettes fétiche par exemple. Mais j’emporte toujours beaucoup trop de choses ! (Rires). J’emporte toujours plusieurs tenues par exemple car j’ai peur de manquer de quelque chose.

PUMA lance sa toute nouvelle collection de chaussures de running

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok