Testing

Mizuno Wave Rider 25 – Test et avis

Publié le 22/07/2021

On a testé la nouvelle version de la classique Rider de chez Mizuno, on vous dit ce qu'on en a pensé !

On a pu tester cette Rider 25 sur plusieurs types de terrains (bois secs, route, sentiers côtiers). Réputée pour sa polyvalence, son confort et son dynamisme, on a pas été déçus puisqu’elle répond vraiment à tous ces aspects. Après plusieurs dizaines de kilomètres au compteur, on vous dit ce qu’on en pense !

mizuno wave rider 25 test runpack 5

Mizuno Wave Rider 25 – les caractéristiques techniques

  • Type de foulée : neutre
  • Drop : 12mm
  • Poids : 275g (H) / 230g (F)
  • Prix : 150€

Confort

Note :

(9/10)

Question confort, rien à redire. Le chaussant de cette Rider est assez large et épouse bien le pied, sans le comprimer. Pour les pieds larges, aucun problème de place. On a une chaussure légère qui se fait oublier assez vite dès les premières foulées. Le mesh Jacquard est également très confort, sans couture !

mizuno wave rider 25 test runpack 2

Dynamisme

Note :

(7/10)

Le dynamisme est également bon sur cette Rider. La mousse Enerzy est désormais placée tout le long de la semelle intermédiaire, et on sent bien son effet rebondissant. Couplée à la plaque Wave, la chaussure répond bien sous le pied. Elle reste tout de même un peu moins dynamique que la Rider Neo selon nous.

mizuno wave rider 25 test runpack 4

Amorti

Note :

(8/10)

L’amorti est aussi bon, encore une fois grâce à la mousse Enerzy. Doublée au niveau du talon, cela reste un avantage notamment sur d’assez longues distances, où l’on a le confort nécessaire. Elle est tout de même moins amortie qu’une Sky ou une Ultima, et pour un gabarit assez important (+85kg), elle pourrait manquer d’amorti.

mizuno wave rider 25 test runpack 3

Stabilité

Note :

(8/10)

Chaussure plutôt stable notamment grâce à la plaque Wave. Les changements de direction se font sans trop de souci. La semelle extérieure convient aussi très bien pour des bois secs, et des sentiers et de la route humides.

mizuno wave rider 25 test runpack 1

Maintien

Note :

(6/10)

Le maintien est peut-être le petit point faible de cette Rider selon nous. La cheville a tendance à vaciller un peu. Bien sûr, cela peut être améliorer avec votre laçage, où le dernier oeillet peut être utilisé pour améliorer ce maintien.

mizuno wave rider 25 test runpack

Verdict

En conclusion, on a une chaussure qui ne déçoit pas. Elle reste une running classique qui peut convenir à beaucoup de coureur néophytes comme expérimentés. Sa polyvalence permet de faire des séances de footing, tempo et même de fractionné.

Articles similaires

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok