Le champion de France du marathon destitué de son titre à cause de son maillot

Publié le 25/10/2021

C'est un cas plutôt rare dans toute l'histoire des championnats de France de marathon : le vainqueur a été destitué de son titre car il ne portait pas le maillot de son club.

Hier, dimanche 24 octobre, le Marathon Vert de Rennes était support des championnats de France sur la distance. Après une belle bagarre sur toute la course, c’est Duncan Perrillat qui a franchi la ligne d’arrivée en premier, ajoutant une très belle ligne à son palmarès déjà fourni, avec un beau chrono de 2h14’49. C’était d’ailleurs une première expérience pour ce jeune athlète qui s’est véritablement très bien exprimé sur ces 42,195km en réalisant un négative split, Endorphin Pro 2 aux pieds.

Destitué à cause de son maillot

Mais malheureusement la fête n’a pas été belle jusqu’au bout pour Duncan Perrillat sur cette course. En effet, le coureur de Neuilly Plaisance Sports ne portait pas le maillot de son club mais celui de son sponsor, Saucony. Or le règlement est le même pour tous les championnats de France organisés par la Fédération Française d’Athlétisme : le port du maillot du club est obligatoire, qu’il s’agisse d’une compétition sur piste, de running ou de trail. Duncan Perrillat reste donc bien le vainqueur du Marathon Vert de Rennes 2021 mais a été destitué de son titre de champion de France. Ce dernier est alors revenu au troisième de la course, Alexandre Bourgeois qui finit en 2h16’52 (le deuxième arrivant est en effet Alaâ Hrioued, coureur marocain).

Cette erreur qui n’a visiblement pas entaché le moral de Duncan Perrillat qui s’est exprimé sur son compte Instagram hier soir, se réjouissant de cette belle première sur la distance. On devrait très vite le retrouver sur de prochaines courses sur route mais avant cela il s’alignera probablement sur le cross LIFA ce week-end.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Pierrick Tardivel (@pierricktdvl)


Du côté des féminines, c’est Aude de La Mettrie, rennaise, qui a emporté le titre de championne de France avec un chrono de 2h51. Katie Mauthoor (2h53) et Sandrine Duhamel (2h59) ont complété le podium.

C’était le dernier championnat de France de l’année pour les adeptes des courses sur route. Les prochains championnats de France seront ceux de cross les 14 et 15 novembre prochains. Les chaussures à plaque carbone vont donc pouvoir passer un peu de temps dans le placard au profit des pointes qui vont enfin revoir le jour !

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok