Chaussures

Nike met fin à l’Oregon Project !

Publié le 11/10/2019 Mis à jour le 12/10/2019

Une semaine après l’annonce de la suspension pour dopage de l’entraîneur Alberto Salazar, Nike a annoncé la fin à l’Oregon Project.

Initié en 2001 afin de relancer l’élite de la course de fond aux Etats-Unis, le Nike Oregon Project était financé par l’équipementier américain lui-même. A la tête de ce groupe d’entraînement prestigieux siégeait Alberto Salazar. Il y coachait des athlètes figurant parmi les meilleurs coureurs du monde, pour la plupart déjà multiples médaillés ou titrés olympiques et mondiaux.

Mais il y a une semaine, alors que les Mondiaux d’athlétisme à Doha battaient leur plein, l’agence américaine anti-dopage a annoncé la suspension pour quatre ans d’Alberto Salazar pour incitation à une conduite dopante (notamment pour injections trop importantes d’acides aminés, documents médicaux falsifiés, expériences avec utilisation de testostérone, etc). Dans la tourmente depuis cette annonce, l’équipementier américain a pris hier la décision d’arrêter de financer le groupe d’entraînement.

Mark Parker, le président de Nike, a ainsi écrit dans une note interne à destination de ses équipes : « Cette situation ainsi que des affirmations non fondées détournent nombre d’athlètes de leurs objectifs et les empêchent de se concentrer sur leur entraînement et leurs compétitions. C’est pourquoi j’ai pris la décision de mettre fin à l’Oregon Project ».

Depuis cette annonce, le site internet du Nike Oregon Project n’est même plus accessible. Leur compte instagram a également été supprimé.

Le groupe d’entraînement Nike Oregon Project profitait du soutien financier et matériel de Nike. Ils bénéficiaient notamment de l’accès à la mythique et superbe piste Michael Johnson. Située au cœur du siège de Nike, à Beaverton, cette piste était le spot privilégié pour les séances du groupe.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Already found my favorite track! #forest #track #running #nike

Une publication partagée par Konstanze Klosterhalfen (@konstanze.klosterhalfen) le

Nike équipait l’ensemble des athlètes du groupe, mais vendait également des produits Nike Oregon Project à destination du grand public. Des collections entières Nike Oregon Project ont donc vu le jour et étaient disponibles à l’achat sur le site de Nike, celui du Nike Oregon Project et bien d’autres distributeurs. Le prestige de ce groupe d’entraînement a vite permis de booster les ventes des produits Nike Oregon Project en séduisant les amateurs de performances athlétiques. Les chefs de file tels que Galen Rupp, Konstanze Klosterhalfen, Siffan Hassan ou l’iconique Mo Farah ont en effet contribué à l’essor et à une belle mise en lumière du Nike Oregon Project.

Certains modèles du dernier Nike Fast Pack étaient notamment disponibles depuis peu avec le logo Nike Oregon Project sur le site nikeoregonproject.com :

 

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez aussi...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok