Testing

Test Runpack : adidas Adizero Boston 7

Publié le 14/06/2019

Adepte des longues distances, on a testé la Boston 7 de chez Adidas sur un marathon et sur toute sa préparation.

Avant de commencer ce test, je ne vous cache pas que niveau confort je me suis sentie comme dans des petites chaussons du début jusqu’à la fin. À peine chaussée, la adidas Boston 7 procure cette sensation de légèreté (219g en 40) tout en maintenant parfaitement le pied. Cette paire est un modèle qui convient parfaitement aux runners ayant les pieds fins comme moi. Partant des orteils, la toebox est confortable et les orteils ont la place suffisante, ce qui nous évite les problèmes de frottements désagréables passés les 20kms quand à l’inverse apparait un manque de précision et de dynamisme si le produit est trop large.

Concernant le mesh, ce dernier est vraiment souple ce qui nous assure une chaussure légère, aérée et un pied qui peut aisément se dérouler. Sur une longue distance comme le marathon, c’est un point que j’ai réellement apprécié. Toutefois, ne négligez pas le serrage de lacets afin d’éviter à votre pied de se balader mais après quelques entraînements, on trouve ce qu’il nous faut sans trop de problème. Petit bémol : qui dit mesh aéré, respirant dit aussi pieds mouillés (trempés?) lors des sorties humides… La semelle dotée du système Torsion offre une stabilité du pied non négligeable. La gomme « made by Continental » nous assure une adhérence optimale, ce qui est vraiment rassurant et nous évite de trop réfléchir à comment éviter les dérapages dans les virages ou les glissades dans les descentes. Aucune crainte à avoir lors des sorties ou des entrainements sur piste par temps de pluie.

Au niveau de l’amorti, j’ai réellement apprécié les Boston en entraînement que ce soit pour les différents fractionnés ou pour les sorties longues (3h tout au plus). La technologie Boost de cette paire offre un réel dynamisme ce qui nous propulse davantage en avant, merci le retour d’énergie à chaque foulée. Niveau durabilité, j’ai fait toute ma préparation marathon et ledit marathon avec cette même paire et je n’ai jamais eu à m’en plaindre, au contraire. Elles m’ont apporté tant de confort, de dynamisme sur piste, de bonnes sorties… Ce n’est qu’à la fin de mon marathon qu’une douleur au genou gauche et au tendon d’Achille droit est survenue. Peut être que pour ce coup l’amorti des Boston commençait à s’essouffler, c’en était trop pour elles. Mais je ne peux pas leur en vouloir, elles ont supporté 4 à 5 entraînements/semaine, soit environ 70/80km/semaine pendant 9 semaines (soit environ 650/700km)… les chaussures ne sont pas immortelles. Pour le look de cette paire de Boston, le mélange noir/bleu/fuchsia de la chaussure envoie du lourd et les 3 bandes blanches sont mises en valeur comme il se doit. Ainsi, vous ne passerez pas inaperçu sans pour autant être trop flashy.

chaussure-running-adidas-adizero-boston

En conclusion, c’est une chaussure qui vous suivra dans vos moindres mouvements tout en sécurité et qui vous propulsera au maximum de vos capacités. Que vous souhaitiez faire un 10km, un semi-marathon ou un marathon (en moins de 4h), je vous le dis : pour 140€ adoptez-la et elle saura vous le rendre comme il se doit.

Crédit photo à la Une : www.roadrunnersports.com

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez aussi...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok