Chaussures

Nike déploie sa technologie « FlyEase » sur la Pegasus 35

Publié le 16/04/2019

Cette technologie ne vous dit surement rien et pourtant, Nike est en train de la déployer sur de nombreux modèles ! Découverte de ce système Flyease pour enfiler vos chaussures

La firme américaine s’affirme, saison après saison, comme pionnière et leader de ce marché du running qui pèse tant dans l’univers du sport. Que ce soit à travers son fameux projet Breaking 2 ou encore via ses innovations produits, la marque au « swoosh » casse les codes et lance régulièrement des projets d’envergure.

Alors que la saison du running a repris ses droits et que les courses se multiplient, une technologie a récemment fait son apparition sur la célèbre Pegasus 35 de Nike. Un procédé baptisé FlyEase qui promet un enfilage simplifié de ses chaussures de course à pieds. Imaginé pour les personnes ayant des difficultés avec l’enfilage de leurs chaussures, Nike révolutionne l’accueil au sein de la chaussure. Le talon peut désormais être « ouvert » grâce à un système de zip et permet de glisser son pied au sein du chausson. La marque promet qu’une fois ce même zip refermé, la chaussure retrouve sa sensation de sécurité et de maintien. Le système Flyease associe un strap ajustable à un zip enveloppant afin que le geste soit le plus simple et le plus fluide possible.

 

Pour les personnes ayant une armature orthopédique ou une orthèse de cheville par exemple, la firme a également conçu une version large du modèle. Le tarif de la Pegasus 35 n’en fait pas les frais et affiche toujours un prix de 120€. Le système ne dénature pas non plus le design de la paire et offre une solution supplémentaire aux coureurs dont l’enfilage peut se révéler difficile.

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez aussi...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok