Chaussures de running

Mizuno Wave Rider : l’histoire et l’évolution de ses 25 éditions

Publié le 25/06/2021

La Wave Rider 25 de Mizuno a été lancée en cette année 2021. Revenons sur l'histoire et l'évolution de cette chaussure iconique du marché du running !

La Wave Rider est le modèle emblématique de la marque japonaise. Elle continue de faire des heureux au sein des pelotons de runners qui y trouvent une chaussure polyvalente alliant stabilité et confort, grâce à sa technologie d’absorption des chocs. Lancée en 1997, elle n’a cessé de s’améliorer pour devenir un modèle iconique. Revenons sur son parcours et son évolution au fil des années.

1997 : La Wave Rider 1 fait ses débuts

C’est en 1997 que la Wave Rider 1 a vu le jour avec un modèle mêlant amorti et dynamisme, notamment grâce à la plaque Wave, déjà présente chez Mizuno. Son volume imposant (362 g) était tout à fait à la mode des années 90. D’ailleurs ce modèle ressemble davantage à une sneakers qu’à une chaussure de course. On le remarque aujourd’hui puisque ce modèle a été remis sur le devant de la scène, en tant que sneakers, avec de nouveaux coloris vintage. On pense notamment à la collection RB-LINE. Une des particularités également de ce modèle est son logo, très remarquable par sa forme, avec la mousse en EVA qui le rembourre.

2003 : Wave rider Plus de légèreté, de souplesse, de confort et de résistance avec la Wave Rider 7

La Wave va prendre de l’ampleur dans cette 7ème version avec un tout nouveau composite qui va permettre de réduire le poids (323 g) et d’apporter plus de souplesse et de résistance. Elle offre davantage de stabilité et de durabilité grâce à sa nouvelle semelle et son caoutchouc carbone X10, ajoutée sur la Wave Rider 2. On retrouve également l’INTERCOOL, un système de ventilation sur toute la longueur de la semelle de la chaussure pour réduire les sensations de chaleur et d’humidité. Quant au confort, il a été amélioré en ajoutant encore plus de VS1, un composé amortissant absorbant les chocs, intégré à l’avant-pied dès la 3ème version.

Mizuno_wave_rider_6

2006 : La Wave Rider 10, une sensation de course plus agréable

Cette 10ème version a connu beaucoup d’évolutions pour devenir une vraie chaussure de running. Sa tige a connu une belle amélioration, et devient désormais plus souple et plus élastique, afin que le mouvement du pied lors de la foulée soit en parfait adéquation avec cette dernière. Cette technologie est appelée par Mizuno : DYNAMOTION FIT.

mizuno wave rider 10 2006

2010 : La Wave Rider 14, une chaussure à rebond

On voit l’arrivée de la technologie AP+, un matériau de semelle intermédiaire léger, qui offre un rebond plus élevé à la chaussure. Le « + » fait référence à l’augmentation du rebond et de la durabilité de la chaussure. C’était un modèle très apprécié par les runners et complet, une chaussure légère avec réactivité, stabilité et un amorti suffisant.

mizuno wave rider 14

2013 : La Wave Rider 17, le modèle le plus léger

Mizuno annonce l’arrivée de sa technologie U4ic, un matériau léger, placé dans la semelle intermédiaire. Ce dernier offre également un très bon amorti à cette chaussure.Lors de sa commercialisation, ce matériau a fait de la Rider 17 la chaussure la plus légère depuis la création du modèle, avec 247g.

mizuno wave rider 17

2016 : Wave Rider 20, toujours plus d’amorti

La Mizuno Wave Rider est considérée comme l’une des chaussures les plus complètes sur le marché du running. Même si les versions précédentes tendaient légèrement vers un modèle dynamique, cette 20ème version est davantage polyvalente. C’est un modèle offrant stabilité, confort et durabilité, tout en gardant un côté dynamique, notamment grâce à la nouvelle technologie U4icX, placé dans la semelle intermédiaire.

mizuno wave rider 20

2020 : Wave Rider 24, la première chaussure à utiliser la technologie Mizuno Enerzy

En 2020, le lancement de la Wave Rider 24  annonce aussi  l’arrivée de la toute dernière technologie de Mizuno : Mizuno Enerzy. Il s’agit d’une nouvelle mousse qui permet d’offrir un retour d’énergie et une souplesse bien plus élevés que ce qu’on pouvait retrouver actuellement sur les différentes chaussures de la marque nippone. Sur cette 24ème édition de la Rider, cette mousse Mizuno Enerzy est donc insérée au niveau du talon alors que la majorité de la semelle reste constituée de U4IC pour un bel amorti. On retrouve donc toujours plus de dynamisme et de confort sur cette Wave Rider 24 qui coche encore la case de la polyvalence !

2021 : Wave Rider 25 : la plus confortable et légère de son histoire

Voilà la dernière version à jour ! La Wave Rider 25 fête son quart de siècle et d’une belle manière. Concernant les nouveautés, on retrouve la mousse Enerzy sur toute la longueur de la semelle intermédiaire, avec une double couche au niveau de talon. Cela permet à la chaussure de devenir la plus légère depuis la création de la gamme. Cette mousse favorise également l’amorti et le confort, couplée au dynamisme de la plaque Wave, repensée sur cette version pour plus de dynamisme et de stabilité.

mizuno wave rider 25 6

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok