Testing

Anthony Guillard et Dimitri Pasquereau testent la Nike Pegasus 36 Shield !

Publié le 30/11/2019 Mis à jour le 04/12/2019

Vous le savez maintenant, la Pegasus 36 Shield résiste face à la pluie, au vent ou encore au froid. Mais qu'en est-il de la chaussure dans sa globalité ? Pour vous guider, nos deux runners Anthony Guillard et Dimitri Pasquereau l'ont testée !

Premier testeur : Anthony Guillard

anthony-test-nike-pegasus-36-shield-runpack

J’ai parcouru une centaine de kilomètres avec ce modèle. En pleine préparation de la saison de cross, j’ai réalisé 3 séances* sur des revêtements différents et plusieurs sorties avec variations d’allure. Pour être honnête, j’avais peu de doutes sur ce modèle car la « Pegasus » m’accompagne depuis quelques années déjà. Je n’avais jamais essayé la version « Shield » et c’est un plaisir de courir avec ces chaussures ! Petit retour sur mes sensations…

Un look moderne et agressif avec la forme du talon biseauté, la chaussure est plus large qu’à son habitude. Celle-ci peut convenir à tout le monde. Je suis pronateur, j’ai retrouvé les avantages de la « Pegasus » tels que l’amorti, le maintien et le confort !

  • *1 – Séance de côtes – 8×30’’ – récup 1’30 – Sur chemins en sous-bois.
    • Objectifs : Explosivité – puissance – efficacité de la foulée.
  • *2 – Séance de VMA sur piste 12x300m- récup 40’’ – Sur piste en tartan.
    • Objectifs : Travail aérobie – vitesse -.
  • *3 – Footing 1h20 dont 20mn au seuil – Sur route.
    • Objectifs : Endurance – économie de course

Pour retrouver toutes les performances de Anthony Guillard, cliquez ICI

Second testeur : Dimitri Pasquereau

dimitri-test-nike-pegasus-36-shield-runpack

J’ai parcouru 150km avec la « Nike Pegasus 36 Shield », sur tous types de parcours et de séances. Je n’avais jamais couru avec des chaussures déperlantes, du coup vraiment agréable de passer dans une flaque ou bien de l’herbe mouillée sans avoir les pieds mouillés.

Je vais passer mon hiver avec, car elles sont également très confortables et dynamiques. Le maintien aussi est très bien. J’ai le pied très fin et ça convient parfaitement.

Pour retrouver toutes les performances de Dimitri Pasquereau, cliquez ICI

Confort

Note :

(8/10)

Anthony

Un temps d’adaptation très rapide grâce à un excellent chausson. J’ai eu de très bonnes sensations. La chaussure manque un peu de respirabilité mais j’ai bien apprécié la membrane déperlante lors de ma séance de côtes…très pluvieuse ! (Note attribuée : 8).

Dimitri

Même avec l’utilisation de mes semelles orthopédiques, le chausson est très agréable. (Note attribuée : 9).

 

Stabilité

Note :

(9/10)

Anthony

C’est LA bonne surprise de la version Shield. Adhérence et accroche sont au rendez-vous même lors des fractions à haute intensité. Cela reste à confirmer à l’usage et sur la durée, mais c’est ce que je recherche clairement dans un modèle hivernal. (Note attribuée : 9).

Dimitri

L’accroche sous la chaussure permet de bien adhérer dans les chemins les plus boueux. (Note attribuée : 10).

Dynamisme

Note :

(8/10)

Anthony

La technologie Zoom Air procure de bonnes sensations avec une propulsion vers l’avant très intéressante. Clairement, le dynamisme n’est pas l’atout majeur de la chaussure, mais le retour d’énergie est très bon. Pour vraiment « pousser », notamment lors des séances de VMA, il faut se tourner vers des modèles plus légers. (Note attribuée : 7).

Dimitri

Etant pistard, je n’ai pas tellement de comparaison avec d’autres chaussures plus dynamiques. Mais j’ai fait une très belle séance de côtes avec et ça renvoie très bien ! (Note attribuée : 8).

Maintien

Note :

(8/10)

Anthony

Le laçage est précis et permet un bon maintien du pied. Je n’ai eu aucun point de compression durant la sortie longue car la forme de la chaussure épouse bien la morphologie du pied. (Note attribuée : 8).

Dimitri

Le laçage est très bien adapté ce qui apporte un maintien à votre guise. (Note attribuée : 8).

Amorti

Note :

(9/10)

Anthony

La saison hivernale est longue. Avec 6-7 sorties par semaine, le mot d’ordre est « Se préserver ». C’est pourquoi c’est le type de chaussure qui me convient ! C’est sur les sorties longues que j’ai le plus apprécié l’amorti de la chaussure. (Note attribuée : 9).

Dimitri

Il y a assez d’amorti pour encaisser les kilomètres, après l’amorti dépend également du poids de chacun. (Note attribuée : 9).

Verdict

Anthony

La « Nike Pegasus 36 Shield » est un modèle haut de gamme qui va convenir à tous les types de coureurs et pour toutes les surfaces. En résumé, une chaussure polyvalente et une excellente alliée pour affronter l’hiver à l’approche des cross !

Bon Run à tous…

Dimitri

Je n’ai pas calculé la moyenne, mais sans compter, je peux vous dire que c’est une chaussure très complémentaire, autant sur les terrains que pour les séances.

Excellente saison à tout le monde !

Note globale

8.4

Note attribuée sur 10

  • Confort
  • Stabilité
  • Dynamisme
  • Maintien
  • Amorti

Description du testeur

  • Taille : Anthony : 1m79 / Dimitri : 1m83
  • Poids : Anthony : 69 kg / Dimitri : 69 kg
  • Type de pieds : Anthony : Larges / Dimitri : Fins
  • Type de foulée : Anthony : Pronatrice / Dimitri : Supinatrice
  • Nombre de séances par semaine : Anthony / Dimitri : 6-7

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez aussi...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok