Chaussures de running

adidas x Parley : 5 ans de partenariat contre la crise du plastique

Publié le 02/07/2020 Mis à jour le 01/07/2020

adidas et Parley for the Oceans profitent de la date anniversaire des cinq ans de leur partenariat pour réaffirmer leur objectif : mettre fin la crise mondiale du plastique.

L’histoire entre adidas et Parley a débuté à l’ONU en 2015, à New York, à l’occasion d’un événement intitulé  » Oceans. Climate. Life. » où le fondateur et PDG de Parley, Cyrill Gutsch, y dévoilait sa vision environnementale de développer une stratégie nommée AIR afin de mettre fin à la pollution marine par les plastiques. Mais que veut dire AIR ? Elle repose sur 3 principes :

  • Avoid : éviter d’utiliser le plastique partout où cela est possible
  • Intercept : récupérer des déchets plastiques dans l’environnement et les transformer en plastique Ocean Plastic
  • Redesign : redonner vie au plastique en inventant de nouveaux matériaux

C’est donc depuis cette date qu’adidas et Parley se sont associés pour créer la toute première chaussure confectionnée à partir de filaments faits de déchets plastiques et de filets maillants illégaux récupérés et recyclés.

Éliminer le polyester vierge de l’ensemble de ses produits d’ici 2024

Durant ces 5 dernières années, adidas n’a cessé de réinventer des produits toujours plus durables et écologiques. Désormais la marque allemande a réduit considérablement le polyester vierge de ses produits et d’ici la fin de l’année 2020, plus de 50 % du polyester utilisé dans les produits de l’entreprise sera issu du recyclage. Des résultats encourageants pour l’objectif fixé pour 2024 qui consiste à éliminer le polyester vierge de l’ensemble de ses produits. Pour l’occasion, adidas et Parley ont aussi sorti l’adidas Parley UltraBOOST DNA, une chaussure inspirée du prototype historique présenté en 2015.

En 5 ans c’est donc plus de 30 millions de paires qui ont été confectionnées à l’aide de plastiques Parley Ocean avec des technologies innovantes comme PrimeBlue et PrimeGreen. Parmi ses chaussures on pense notamment à la PrimeBlue Ultraboost 20, aux modèles 4D Run et Alphaedge ou encore à la PrimeBlue SL20. On retrouve également des vêtements fabriqués à partir de matières recyclées : shorts, brassières, débardeurs, t-shirts, … Tous ces produits sont imaginés dans l’Institut Parley de science des matériaux dont adidas est partenaire fondateur. C’est là qu’ils imaginent, conçoivent, développent, et fabriquent des matériaux destinés à remplacer le plastique et d’autres matériaux nocifs, toxiques ou surexploités.

Ces dernières années beaucoup de marques ont suivi le pas comme Puma, l’un des concurrents directs d’adidas, qui explore des alternatives durables pour la fabrication et la teinture des textiles dans son dernier projet de biodesign intitulé « Design to Fade ». Mais aussi Allbirds qui a lancé la Tree Dasher, une chaussure écoresponsable, conçue à partir de matériaux renouvelables. D’ailleurs adidas et Allbirds ont annoncé leur tout nouveau partenariat dans le but de faire bouger les choses et de s’approcher de la neutralité carbone dans l’industrie de la chaussure. Ce qui montre bel et bien l’engagement et l’ambition d’adidas dans cette lutte environnementale. « Au cours des cinq dernières années, nous avons prouvé la validité de la stratégie AIR de Parley. Maintenant plus que jamais, il faut que la Révolution des matériaux se fasse. Nous avons dix ans devant nous pour mettre fin à l’Âge toxique que nous avons créé. Pour survivre, il nous faut être unis en tant qu’espèce et collaborer avec la nature » explique Cyrill Gutsch.

Les actions d’adidas en chiffres ces 5 dernières années :

adidas a changé ses pratiques industrielles :

  • En 2016, l’ensemble des sacs plastiques ont été retirés des magasins adidas dans le monde. Ce qui a permis ainsi d’éviter l’utilisation de près de 70 millions de sacs en plastique par an.
  • adidas a éliminé les produits en plastique à usage unique de tous ses bureaux dans le monde et a mis fin à l’utilisation de microbilles en plastique dans l’ensemble de ses produits d’hygiène corporelle.

adidas a développé sa gamme Parley Ocean à travers le monde :

  • En janvier 2020, adidas et Parley ont inauguré un tout nouveau terrain de sport au lycée Edison High de Miami, en Floride (États-Unis), fabriqué à partir de près de 1,8 million de bouteilles en plastique, soit l’équivalent de 18 000 kilos de déchets de plastique récoltés sur les plages des communautés littorales.
  • Le réseau mondial « Parley’s Global Cleanup Network » a progressivement évolué et est maintenant actif dans 28 pays de tous les continents, à l’exception de l’Antarctique.

adidas a même créée son propre mouvement « Run for the Oceans » :

  • Dans le monde entier, plus de trois millions de personnes ont rejoint le mouvement Run for the Oceans. Malheureusement l’édition 2020 a été annulée à cause du COVID-19, mais l’événement reviendra en 2021.
  • Grâce au sport, adidas et Parley ont fait de la cause océanique un mouvement mondial, qui a été rejoint par des partenaires majeurs comme le Real Madrid, Manchester United, le Bayern Munich, la ligue nationale de hockey américaine (NHL), la ligue de football américaine et d’innombrables athlètes, influenceurs et artistes.

Enfin, adidas ne cesse d’inspirer les prochaines générations sur l’urgence environnementale pour que ce combat dure dans le temps :

  • Les fonds récoltés lors des éditions 2018 et 2019 de Run for the Oceans ont servi à développer le programme éducatif développé par Parley. Son objectif est d’inspirer les plus jeunes et de les convaincre de rejoindre le mouvement de protection des océans, et de faire des écoles des centres locaux de lutte contre la pollution marine par les plastiques. En 2019, 92 écoles y participaient.
  • En collaboration avec le ministère de l’Éducation, des écoles et des ONG, le programme Parley Ocean Schools a permis à plus de 100 000 jeunes et à leurs parents de participer, parfois pour la première fois, à des sorties de plongée de type « snorkeling » afin de découvrir le monde qui se cache sous la surface bleue de la mer.

Pour en apprendre plus et rejoindre le mouvement, rendez-vous sur : www.parley.tv

« Il ne suffit pas de changer notre manière d’agir. Il faut changer la manière dont toute l’industrie agit, » James Carnes, vice-président responsable de la stratégie de marque chez adidas.

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok