Victoire de Shura Kitata sur le marathon de Londres. Kipchoge battu !

Publié le 04/10/2020

Dans une course aux conditions météo pas simples, l'éthiopien Shura Kitata a déjoué tous les pronostics en remportant le marathon de Londres 2020.

Résultats du marathon de Londres 2020

Alors que tous les projecteurs étaient focalisés sur Eliud Kipchoge sur ce marathon de Londres 2020, c’est l’éthiopien Shura Kitata qui est venu troubler l’ordre établi pour s’emparer de la victoire. Après une relance à 3 kilomètres de l’arrivée, Eliud Kipchoge a été incapable de suivre la cadence imposée par les hommes de tête (malgré un rythme peu soutenu jusqu’alors compte tenu des capacité du recordman du monde). C’est au bout d’un sprint très serré avec le kényan Vincent Kipchumba que Shura Kitata s’est emparé de la victoire en 2:05:41. Pour compléter le podium, on retrouve l’éthiopien Sissay Lema. Kipchoge ne finira finalement que 8ème à plus d’une minute du vainqueur.

marathon-londres-2020-vainqueur-shura-kitata

Chez les féminines, la favorite Brigid Kosgei a maintenu son rang et s’est imposée pour le deuxième année consécutive en 2:18:58. La recordwoman du monde a alors devancé l’américaine Sara Hall et sa compatriote Ruth Chepngetich.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Abbott World Marathon Majors (@wmmajors) le

Une athlète américaine avec un prototype ASICS

Côté équipement, comme annoncé, on a pu voir apparaître le nouveau coloris mango de Nike aux pieds de bon nombre de coureurs sponsorisés par Nike. On remarquera tout de même que Kitata, le vainqueur de la course, portait quant à lui des Vaporfly Next% en coloris rose. Les Alphafly de Kipchoge aux couleurs du Kenya ne lui auront malheureusement pas porté chance. La plus grosse surprise est venue des chaussures portées par la 2ème de la course féminine : Sara Hall.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Protosofthegram (@protosofthegram) le


L’athlète sponsorisée par ASICS a en effet porté une paire totalement inédite alors même que World Athletics interdit désormais le port de tout prototype en compétition. On aurait pu s’attendre à simplement voir une paire de METARACER aux pieds de cette athlète. Mais des raisons médicales auraient a priori été invoquées pour solliciter un accord de World Athletics pour l’utilisation de cette paire. On notera d’ailleurs que ce prototype présente un look très similaire à celui des adidas adizero adios pro.

Crédits photos : Virgin Money London Marathon

Articles similaires

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok